Agarak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Agarak (homonymie).

Agarak
(hy) Ագարակ
Agarak
Vue d'Agarak depuis la frontière iranienne.
Administration
Pays Drapeau de l'Arménie Arménie
Région Syunik
Maire
Mandat
Mkithar Zakaryan (HHK)[1],[2]
2012-2016
Démographie
Population 4 908 hab. (2011)
Densité 1 506 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 51′ 53″ nord, 46° 11′ 41″ est
Altitude 660 m
Superficie 326 ha = 3,26 km2
Fuseau horaire UTC+4
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Arménie

Voir la carte administrative d'Arménie
City locator 13.svg
Agarak

Géolocalisation sur la carte : Arménie

Voir la carte topographique d'Arménie
City locator 13.svg
Agarak

Agarak (en arménien Ագարակ) est une ville située dans le marz de Syunik, en Arménie. Elle est créée en 1949 sur la rive gauche de la rivière Araxe, à la frontière avec l'Iran. Elle se trouve à 410 km de la capitale arménienne, Erevan, à 9 km au sud-ouest de Meghri, et à environ 4 km de la frontière avec l'exclave azerbaïdjanaise du Nakhitchevan.

Sa gare est sur la ligne reliant les villes de Nakhitchevan-Erevan-Horadiz. En 2011, elle compte 4 908 habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Agarak est située à 410 km de la capitale arménienne, Erevan, et à 94 km de Kapan, la capitale régionale[3].


Rose des vents Karchevan Karchevan Karchevan Rose des vents
Karchevan N Karchevan
O    Agarak    E
S
(Iran) (Iran) (Iran)

Topographie[modifier | modifier le code]

L'altitude moyenne d'Agarak est de 660 m[3]. Elle est encerclée de montagnes[4].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Agarak est située sur la rive gauche de l'Araxe[3], qu'un pont enjambe depuis l'indépendance, reliant la ville à l'Iran[4].

Climat[modifier | modifier le code]

Relevé météorologique d'Agarak
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −2 −1 2 6 8 11 14 12 11 6 3 −1 5,75
Température maximale moyenne (°C) 4 5 9 14 14 18 21 21 19 13 10 6 12,8
Précipitations (mm) 6 9 27 33 30 12 21 12 36 24 15 18 20,25
Nombre de jours avec précipitations 4 6 10 10 10 6 3 4 5 9 6 6 6,6
Source : World Weather Online[5]
Diagramme climatique
JFMAMJJASOND
 
 
 
4
−2
6
 
 
 
5
−1
9
 
 
 
9
2
27
 
 
 
14
6
33
 
 
 
14
8
30
 
 
 
18
11
12
 
 
 
21
14
21
 
 
 
21
12
12
 
 
 
19
11
36
 
 
 
13
6
24
 
 
 
10
3
15
 
 
 
6
−1
18
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

Territoire[modifier | modifier le code]

La communauté couvre 326 hectares, dont :

  • 34 ha de terrains agricoles ;
  • 33 ha de terrains industriels ;
  • 6 ha alloués aux infrastructures énergétiques, de transport, de communication, etc. ;
  • 4 ha d'aires protégées ;
  • 7 ha d'eau[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Agarak n'est fondée qu'en 1949 sous l'URSS[3]. Elle reçoit le statut de ville après l'indépendance en 1995[6].

Politique[modifier | modifier le code]

Le maire (ou plus correctement le chef de la communauté) d'Agarak est depuis 2008 Mkithar Zakaryan[2], membre du Parti républicain d'Arménie[1].

Début Fin Nom Parti
2005 2008 Armen Sargsyan
2008 2012 Mkithar Zakaryan Parti républicain d'Arménie
2012 En cours Mkithar Zakaryan Parti républicain d'Arménie

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie d'Agarak repose principalement sur l'industrie minière et la production de métaux non ferreux (dont le cuivre et le molybdène) ; les douanes et un marché frontalier sont situés dans la ville[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique d'Agarak
1959 1970 1979 1989 2001 2008 2011
1 614[8]3 914[9]4 073[10]5 540[11]4 801[12]4 840[13]4 908[7]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « RPA in Local Self-Government », sur Parti républicain d'Arménie (consulté le 28 mars 2012).
  2. a et b (hy+en) « Central Electoral Commission of the Republic of Armenia » (consulté le 11 septembre 2012).
    Pour obtenir la page en anglais, cliquez en haut à droite sur « English » ; ensuite, dans le menu vertical de gauche, cliquez sur « Elections », puis sur « Head of Community » et sélectionnez la dernière élection correspondant à la communauté voulue.
  3. a b c d et e (hy) « Ագարակ ք. », sur http://syunik.gov.am/ (consulté le 2 avril 2012).
  4. a et b Sèda Mavian, Arménie, coll. « Guides Évasion », Hachette, Paris, 2006 (ISBN 978-2-01-240509-7), p. 209.
  5. (en) « Agarak », sur http://www.worldweatheronline.com/ (consulté le 2 avril 2012).
  6. (hy+en) ArmStat, Marzes of the Republic of Armenia in figures, « Population of the Republic of Armenia », (consulté le 2 avril 2012).
  7. a et b (hy+en) ArmStat, Marzes of the Republic of Armenia in figures, « RA Syunik Marz », (consulté le 2 avril 2012).
  8. (ru) « Перепись населения СССР 1959 года — Армянская ССР », sur http://www.webgeo.ru/ (consulté le 2 avril 2012).
  9. (ru) « Перепись населения СССР 1970 года — Армянская ССР », sur http://www.webgeo.ru/ (consulté le 2 avril 2012).
  10. (ru) « Перепись населения СССР 1979 года — Армянская ССР », sur http://www.webgeo.ru/ (consulté le 2 avril 2012).
  11. (ru) « Всесоюзная перепись населения 1989 г. — Численность городского населения союзных республик, их территориальных единиц, городских поселений и городских районов по полу (recensement de 1989, vol. 1, partie 1, tableau 3) », sur http://demoscope.ru/ (consulté le 2 avril 2012).
  12. (hy+ru+en) ArmStat, RA 2001 Population and Housing Census Results, « RA Syunik Marz » (consulté le 2 avril 2012).
  13. (hy+en) ArmStat, Marzes of the Republic of Armenia in figures, « RA Syunik Marz », (consulté le 2 avril 2012).