Armavir (marz)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Armavir.
Armavir
(hy) Արմավիր
Administration
Pays Drapeau de l'Arménie Arménie
Capitale Armavir
Communautés urbaines 3
Communautés rurales 94
Marzpet Ashot Kahramanyan[1]
Démographie
Population 282 600 hab. (2009)
Densité 228 hab./km2
Géographie
Superficie 124 200 ha = 1 242 km2
Localisation
Situation de la région en Arménie.
Situation de la région en Arménie.
Liens
Site web http://armavir.gov.am

L'Armavir (en arménien Արմավիր) est un marz de l'Arménie situé au centre-ouest du pays, dont la capitale est Armavir, ancienne Hoktemberyan et Sardarapat. Il est bordé au sud et à l'ouest par la Turquie, au nord par le marz d'Aragatsotn, au nord-est par Erevan, et à l'est par le marz d'Ararat à l'est.

D'une superficie de 1 242 km2, le marz compte 282 600 habitants en 2009[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Entités limitrophes du marz d'Armavir
Marz d'Aragatsotn
Drapeau de la Turquie Turquie marz d'Armavir Communauté d'Erevan
Drapeau de la Turquie Turquie Marz d'Ararat

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Situé sur le haut-plateau arménien, le territoire du marz jouxte la rive gauche de l'Araxe.

Géographie humaine[modifier | modifier le code]

Outre la capitale Armavir, la région compte deux autres villes (« communautés urbaines ») : Etchmiadzin et Metsamor. Elle comprend également 94 « communautés rurales »[2].

Armavir Baghramyan Etchmiadzin
  1. Aknalij
  2. Alashkert
  3. Amasia
  4. Araks
  5. Arazap
  6. Arevadasht
  7. Arevik
  8. Argavand
  9. Armavir
  10. Armavir
  11. Artamet
  12. Artashar
  13. Aygeshat
  14. Aygevan
  15. Bambakashat
  16. Berkashat
  17. Eghegnut
  18. Getashen
  19. Hatsik
  20. Haykavan
  21. Janfida
  22. Jrashen
  23. Khanjyan
  24. Lenughi
  25. Lukashin
  26. Mayisyan
  27. Metsamor
  28. Mrgashat
  29. Nalbandyan
  30. Nor Armavir
  31. Nor Artages
  32. Norapat
  33. Noravan
  34. Pshatavan
  35. Sardarapat
  36. Shenavan
  37. Talvorik
  38. Tandsut
  39. Zartonk
  1. Argina
  2. Bagaran
  3. Baghramyan
  4. Dalarik
  5. Ervandachat
  6. Hushakert
  7. Karakert
  8. Koghbavan
  9. Lernagog
  10. Myasnikyan
  11. Nor Kesaria
  12. Shenik
  13. Vanand
  1. Aghavnatun
  2. Aknashen
  3. Amberd
  4. Apaga
  5. Aragats
  6. Araks
  7. Aratashen
  8. Arevashat
  9. Arshaluys
  10. Artimet
  11. Aygek
  12. Aygeshat
  13. Baghramyan
  14. Dasht
  15. Doghs
  16. Eraskhahun
  17. Etchmiadzin
  18. Ferik
  19. Gai
  20. Geghakert
  21. Griboyedov
  22. Haykashen
  23. Haytagh
  24. Hovtamej
  25. Jrarat
  26. Jrarbi
  27. Khoronk
  28. Lernamerds
  29. Lusagyugh
  30. Margara
  31. Merdsavan
  32. Metsamor
  33. Mrgastan
  34. Musaler
  35. Norakert
  36. Parakar
  37. Ptghunk
  38. Shahumyan
  39. Shahumyani trchnafabrika
  40. Taronik
  41. Tsaghkalanj
  42. Tsaghkunk
  43. Tsiatsan
  44. Vardanashen
  45. Voskehat

Histoire[modifier | modifier le code]

Comme les autres marzer arméniens, le marz d'Armavir a été créé par la Constitution arménienne adoptée le [3], mise en œuvre sur ce point par la loi relative à la division territoriale administrative de la République d'Arménie du et par le décret relatif à l'administration publique dans les marzer de la République d'Arménie du [4]. Le marz d'Armavir a ainsi été constitué par la fusion de trois raions soviétiques : Bagrhramyan, Etchmiadzin et Hoktemberyan.

L'histoire antérieure de la région relève de celle de la province historique d'Ayrarat.

Démographie[modifier | modifier le code]

1991 1993 1995 1997 1999 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
Population 283 300 283 300 274 100 275 400 276 600 276 200 276 400 276 800 277 300 278 200 279 200 280 200
Population urbaine 113 800 114 300 104 500 102 400 101 300 99 100 98 400 98 500 98 600 98 900 99 200 99 600
Source : ArmStat[5]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Les principaux centres touristiques de la région sont religieux : le Saint-Siège d'Etchmiadzin et les vestiges de la cathédrale de Zvartnots (VIIe siècle) ; leur ensemble est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2000[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Regions », sur The Government of the Republic of Armenia (consulté le 3 août 2011).
  2. a et b (en) ArmStat, Marzes of the Republic of Armenia in figures, « RA Armavir Marz »,‎ 2009 (consulté le 17 décembre 2009).
  3. (en) « Article 104 of the Constitution of the Republic of Armenia », sur National Assembly of the Republic of Armenia,‎ 5 juillet 1995 (consulté le 25 mars 2009).
  4. (en) « System », sur Ministry of Territorial Administration of the Republic of Armenia (consulté le 25 mars 2009).
    Dans le menu déroulant en haut à droite de la page, sélectionnez « English » ; cliquez ensuite sur « System » dans le menu horizontal.
  5. (en) ArmStat, « Demographic Handbook of Armenia »,‎ 2007 (consulté le 25 mars 2008).
  6. « Cathédrale et les églises d'Etchmiadzine et le site archéologique de Zvartnotz » sur le site de l'UNESCO (consulté le 17 décembre 2009).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]