Alaverdi (Arménie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alaverdi
(hy) Ալավերդի
Alaverdi (Arménie)
Administration
Pays Drapeau de l'Arménie Arménie
Région Lorri
Démographie
Population 13 343 hab. (Recensement 2011)
Densité 568 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 07′ 25″ nord, 44° 38′ 52″ est
Altitude 977 m
Superficie 2 350 ha = 23,5 km2
Fuseau horaire UTC+4
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Arménie
Voir sur la carte topographique d'Arménie
Alaverdi
Géolocalisation sur la carte : Arménie
Voir sur la carte administrative d'Arménie
Alaverdi
Géolocalisation sur la carte : Lorri
Voir sur la carte administrative du Lorri
Alaverdi
Liens
Site web http://www.alaverdi.am

Alaverdi (en arménien Ալավերդի) est une ville arménienne située au nord-est du pays, dans la région de Lorri. En 2008, elle compte 16 588 habitants[1]. C'est une ville minière construite dans le canyon du Debed. Elle a également appartenu au cours de son histoire à la Géorgie[2].

La ville se trouve près du village de Sanahin et du monastère du même nom.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située dans la vallée très encaissée du Débed, Alaverdi est une ville industrielle du nord de l'Arménie. Alaverdi est traversée par la M6.

Démographie[modifier | modifier le code]

Depuis 1831, l'évolution démographique de Alaverdi a été la suivante :

1831 1873 1926 1959 1970
247484 50016 80523 182
1979 2001 2005 2008 2017
23 31114 83517 00016 60013 186
2020 - - - -
12 500----
Sources[3],[4],[5],[6]:

Transports[modifier | modifier le code]

Les trains reliant l'Arménie à la Géorgie passent actuellement par Alaverdi.

Alaverdi est traversée par la route magistrale 6 qui relie Vanadzor à Bagratashen à la frontière entre l'Arménie et la Géorgie.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la fin du XVIIIe siècle, le secteur d'Alaverdi a été annexé par l'Empire russe, la richissime famille d'Argoutinski-Dolgoruki a fait venir des mineurs de Grèce pour exploiter les richesses minières de la région d'Alaverdi. Il y avait principalement des mines de cuivre. À la fin du XIXe siècle, la mine a été vendue aux Français. Pendant l'ère soviétique, la ville s'est considérablement industrialisée.

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

  • Mane Tandilian, née à Alaverdi en 1978, historienne, membre de l'Assemblée nationale d'Arménie, ministre du Travail et des Affaires sociales en 2018.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) ArmStat, Marzes of the Republic of Armenia in figures, 2008, « RA Lori Marz », (consulté le ).
  2. Jean-Paul Labourdette et Dominique Auzias, Géorgie, p. 76.
  3. (hy) « Հայաստանի Հանրապետության բնակավայրերի բառարան », sur cadastre.am (consulté le )
  4. (hy) « Հայաստանի բնակավայրերի բառարան, էջ 60 » (consulté le )
  5. (hy) « ՀՀ Շիրակի մարզի առկա և մշտական բնակչությունը (քաղաքային, գյուղական) ըստ 2001 և 2011 թթ. մարդահամարների տվյալների և սեռի, » (consulté le )
  6. (hy) « Հայաստանի մշտական բնակչության թվաքանակը 2015 թվականի հուլիսի 1-ի դրությամբ, » (consulté le )

Sur les autres projets Wikimedia :