Sergio Cofferati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le syndicalisme image illustrant un homme politique image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant le syndicalisme et un homme politique italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Sergio Cofferati
Image illustrative de l'article Sergio Cofferati
Fonctions
Député européen
En fonction depuis le
Élection 7 juin 2009
Réélection 25 mai 2014
Législature 7e et 8e
Biographie
Date de naissance (68 ans)
Lieu de naissance Sesto ed Uniti, Drapeau de l'Italie Italie
Nationalité Italienne
Parti politique Parti démocrate (jusqu'en 2015[1])

Sergio Cofferati (né le 30 janvier 1948 à Sesto ed Uniti, dans la province de Crémone) est un syndicaliste et politicien italien, ancien maire de Bologne de 2004 et député européen depuis 2014. Membre du Parti démocrate depuis sa création, il le quitte le 16 janvier 2015 suite aux primaires perdues de la région Ligurie où il se présentait[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Tout d'abord employé de Pirelli à Milan et membre de la Confédération générale italienne du travail (CGIL), Cofferati gravit progressivement les échelons à l'intérieur du syndicat. Il devient le leader de Filcea (la branche Chimie de la CGIL) en 1988, et prend la direction de la CGIL en 1990, succédant à Bruno Trentin. Après avoir obtenu plusieurs succès, notamment sur la reforme des retraites en 1995, où encore son opposition au changement de l'article 18 sur le statut du travailleur en 1970, Cofferati quitte la tête du syndicat en 2002. Après un bref retour chez Pirelli, il conquiert la mairie de Bologne sous les couleurs des Démocrates de gauche en 2004, en battant le maire sortant, Giorgio Guazzaloca. Aux européennes, il est tête de liste du Parti démocrate pour la circonscription d'Italie du Nord-Ouest, en juin 2009.

Le 25 mai 2014, il est élu député européen d'Italie de la 8e législature[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]