Sepahan Ispahan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sepahan FC
Généralités
Nom complet Foolad Mobarake Sepahan Football Club
Surnoms Sepahan
Lions jaunes
Tempête Jaunes de l'Asie
Noms précédents Naghsh-e-Jahan Stadium
Fondation Officiel :
Couleurs jaune, noir et blanc
Stade Naghsh-e-Jahan Stadium
(75 000 places)
Siège BD Kaveh
Ispahan
Championnat actuel Championnat d'Iran
Président Drapeau : Iran Masoud Tabesh
Entraîneur Drapeau : Iran Amir Ghalenoei
Joueur le plus capé Drapeau : Iran Moharam Navidkia (435)
Site web fooladsepahansport
Palmarès principal
National[Note 1] Championnat d'Iran de football (5)
Coupe d'Iran de football (4)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat d'Iran de football 2018-2019
0

Le Sepahan Ispahan est un club de football iranien fondé en 1944, basé à Ispahan. Le club iranien, présidé par Mohammad Reza Saket et dont l'équipe première est entraînée par Jorvan Vieira, évolue en première division du championnat d'Iran. Le Sepahan Ispahan évolue au stade Naghsh e Jahan.

Le club remporte cinq titres de champion d'Iran et quatre coupes d'Iran. Il est également finaliste d'une compétition continentale, la Ligue des champions d'Asie en 2007, ce qui lui permet de se qualifier pour la Coupe du monde des clubs 2007 (premier club iranien à participer à cette compétition).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le club ouvre son palmarès à partir des années 2000. Neuvième de l'exercice 2001/2002, il met fin à l'hégémonie des clubs de la capitale (depuis 1995, Pirouzi Teheran et Esteghlal Teheran se partageaient le titre) en s'emparant du titre de champion d'Iran en 2003. Qualifié en Ligue des champions d'Asie en 2004, Sepahan est éliminé dès le premier tour, en terminant deuxième de sa poule derrière les Saoudiens d'Al Ittihad Djeddah, en étant battu à la différence de but (3-2 à l'aller en Iran, 0-4 au retour en Arabie saoudite)[1]. En championnat, le club ne termine qu'à la sixième place, mais remporte un nouveau trophée avec la coupe d'Iran contre l'Esteghlal Teheran (3-2 à Ispahan, 2-0 à Téhéran), leur permettant de disputer de nouveau la Ligue des Champions d'Asie.

La saison 2005 est plus difficile pour le club, qui termine dixième du championnat, avec une nouvelle élimination au premier tour de la Ligue des champions, cette fois-ci contre les émiratis d'Al Ayn Club. Le club subit également une élimination prématurée en huitièmes de finale de la coupe d'Iran contre le Paas Teheran (1-4). Absent des joutes continentales en 2006, Sepahan reste en milieu de tableau du championnat (septième du championnat), mais ajoute une ligne à son palmarès en disposant du Pirouzi Teheran en finale (1-1 à Téhéran, 1-1 à Ispahan, t.a.b. 4-2), leur permettant de se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions d'Asie.

Lors de l'édition 2006 de la Ligue des champions, l'équipe réussit pour la première fois de son histoire à s'extirper de la phase de poule, en dominant les saoudiens d'Al Shabab Riyad, d'Al Ayn Club, et les syriens d'Al Ittihad Alep. Qualifié en quarts-de-finale, ils écartent les japonais du Kawasaki Frontale aux tirs-aux-buts, après deux matchs nuls 0-0. Ils accèdent à la finale, en éliminant les émiratis d'Al Wahda Abu Dhabi (3-1, 0-0). En finale, malgré un match nul à domicile contre les japonais d'Urawa Red Diamonds 1-1, ils sont défaits 2-0 au Japon. Sur le plan national, Sepahan termine cinquième du championnat 2007, et conserve la coupe d'Iran contre le Saba Battery Teheran (1-0; 3-0). Fin 2007, le club est invité à participer à la Coupe du monde des clubs 2007 au Japon en tant que finaliste de la Ligue des champions, et devient ainsi le premier club iranien de l'histoire à être convié à cette compétition. Le club domine en match de barrage l'équipe noé-zélandaise de Waitakere United (3-1)[2], mais est défait en quart-de-finale contre les mêmes adversaires rencontrés en finale de la Ligue des champions, à savoir les Urawa Red Diamonds, sur le score de 1-3[3].

Effectif professionnel actuel[modifier | modifier le code]

Updated 20 December 2017.[4],[5]

Effectif de la saison 2018-2019[modifier | modifier le code]

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau de l'Iran G Payam Niazmand
2 Drapeau de l'Iran D Hassan Jafari
3 Drapeau de l'Iran A Sasan Ansari
5 Drapeau de l'Iran D Ezzatollah Pourghaz
6 Drapeau de l'Iran M Mehdi Kiani
7 Drapeau de l'Iran D Saeid Aghaei U25
8 Drapeau de l'Iran M Rasoul Navidkia
9 Drapeau de l'Iran A Sajjad Shahbazzadeh
10 Drapeau de l'Iran A Mehrdad Mohammadi
11 Drapeau de l'Iran M Bakhtiar Rahmani
12 Drapeau de l'Iran M Reza Dehghani U21
14 Drapeau de l'Iran M Milad Sarlak U25
17 Drapeau de l'Iran M Jalaleddin Alimohammadi
20 Drapeau de l'Iran D Mohammad Iranpourian
21 Drapeau de l'Iran M Mohammad Karimi U23
No. Nat. Position Nom du joueur
36 Drapeau de l'Iran G Ali Keykhosravi U21
40 Drapeau de l'Iran A Iman Zakizadeh U23
44 Drapeau de l'Iran D Khaled Shafiei
47 Drapeau de l'Iran M Hossein Papi (Captain)
50 Drapeau de l'Iran G Shahab Adeli U23
70 Drapeau de l'Iran M Hamed Bahiraei U25
77 Drapeau de la Hongrie M Vladimir Koman
78 Drapeau de l'Iran D Mehdi Rahimi U21
88 Drapeau du Brésil A Kiros Stanlley
99 Drapeau de l'Iran D Siavash Yazdani
Drapeau de l'Iran M Sepehr Shahin U21
Drapeau de l'Iran D Davoud Rajabi U23
Drapeau de l'Iran A Ali Khosravi U23
Drapeau de l'Iran M Mohammadreza Ekhlasi U21
  • [U21 = Joueur de moins de 21 ans | U23 = Joueur de moins de 23 ans| U25 = Joueur de moins de 25 ans]

Pour les transferts récents, voir Liste des transferts de football iraniens été 2018.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Saison par saison[modifier | modifier le code]

Saison Div. clas. M.J. Vic. Nuls Déf. B.P. B.C. D.B. Coupe d'Iran Coupe d'Asie
1971-72 D1 5e 14 4 3 7 12 18 -6 - -
1974-75 D1 10e 22 4 6 12 10 27 -17 - -
1975-76 D1 11e 30 8 10 12 24 27 -3 - -
1976-77 D1 14e 30 5 14 11 20 30 -10 - -
1977-78 D1 13e 30 7 12 11 21 31 -10 - -
1989-90 D1 7e 20 6 8 6 16 16 0 - -
1991-92 D1 6e 22 9 4 9 20 30 +16 - -
1993-94 D1 11e 26 7 8 11 16 26 -10 - -
1994-95 D1 6e 22 8 6 8 28 25 +3 - -
1995-96 D1 5e 30 11 9 10 40 34 +6 - -
1996-97 D1 3e 30 14 8 8 37 29 +8 - -
1997-98 D1 6e 28 9 10 9 24 25 -1 - -
1998-99 D1 3e 30 13 14 3 38 19 +19 - -
1999-00 D1 4e 26 11 9 6 28 19 +7 13e Coupe d'Iran
Demi-finales
-
2000-01 D1 7e 22 5 11 6 19 23 -4 - -
2001-02 D1 9e 26 7 11 8 22 22 0 15e Coupe d'Iran
Demi-finales
-
2002-03 D1 Champion 26 16 4 6 47 27 +20 16e Coupe d'Iran
Demi-finales
-
2003-04 D1 6e 26 11 6 9 47 36 +11 17e Coupe d'Iran
Champion
23e AFC Champions
1er tour
2004-05 D1 10e 30 7 14 9 30 33 -3 18e Coupe d'Iran
1/8 f.
24e AFC Champions
1er tour
2005-06 D1 7e 30 12 7 11 38 32 +6 19e Coupe d'Iran
Champion
-
2006-07 D1 5e 30 14 7 9 41 28 +13 20e Coupe d'Iran
Champion
26e AFC Champions
Finaliste
2007-08 D1 2e 34 17 10 7 53 38 +15 21e Coupe d'Iran
1/4 f.
27e AFC Champions
1er tour
2008-09 D1 4e 34 14 14 6 46 34 +12 22e Coupe d'Iran
1/8 f.
28e AFC Champions
1er tour
2009-10 D1 Champion 34 19 10 5 35 16 +19 23e Coupe d'Iran
1/8 f.
29e AFC Champions
1er tour
2010-11 D1 Champion 34 18 12 4 56 29 +27 24e Coupe d'Iran
1/4 f.
30e AFC Champions
1/4 f.
2011-12 D1 Champion 34 19 10 5 54 27 +27 25e Coupe d'Iran
1/16 f.
31e AFC Champions
1/4 f.
2012-13 D1 3e 34 19 7 8 60 33 +27 26e Coupe d'Iran
Champion
32e AFC Champions
1er tour
2013-14 D1 4e 30 14 12 4 36 20 +16 27e Coupe d'Iran
1/16 f.
33e AFC Champions
1er tour
2014-15 D1 Champion 30 17 8 5 46 27 +19 28e Coupe d'Iran
1/16 f.
34e AFC Champions
1er tour
2015-16 D1 11e 30 8 14 8 29 30 -1 29e Coupe d'Iran
Demi-finales
35e AFC Champions
1er tour
2016-17 D1 5e 30 12 9 9 38 34 +4 30e Coupe d'Iran
Finaliste
-
2017-18 D1 14e 30 6 11 13 31 34 -3 31e Coupe d'Iran
1/16 f.
-
Total D1 5 fois
Champion
904 351 287 255 1062 879 +183 4 fois
Champion
Finaliste

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]