Edson Tavares

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Edson Tavares
Image illustrative de l’article Edson Tavares
Biographie
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilien
Naissance (63 ans)
Lieu Rio de Janeiro
Parcours senior1
SaisonsClubsM (B.)
Flag of Portugal.svg SC Braga
Flag of Portugal.svg FC Porto
Flag of Brazil.svg CR Vasco da Gama
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1982-1983Drapeau : Suisse FC Fribourg
1984-1985Drapeau : Tunisie Stade soussien
1986Drapeau : Jordanie Jordanie
1987Drapeau : Jordanie Al Ramtha SC
1987Drapeau : Brésil Porto Alegre FC
1988-1989Drapeau : Suisse FC Signal Bernex
1989Drapeau : Chili Chili (assistant)
1990-1991Drapeau : Arabie saoudite Al Hilal
1991-1994Drapeau : Koweït Al-Salmiya SC
1995Drapeau : Viêt Nam Viêt Nam
1996-1997Drapeau : Koweït Khitan FC
1998Drapeau : République populaire de Chine Guangzhou Songri
1999Drapeau : République populaire de Chine Sichuan Guancheng
2000Drapeau : République populaire de Chine Shenzhen Ping'an
2001-2003Drapeau : République populaire de Chine Chongqing Lifan
2004Drapeau : Viêt Nam Viêt Nam
2005Drapeau : Brésil Americano FC (dir. technique)
2005-2006Drapeau : Iran Sepahan Ispahan
2007Drapeau : Brésil Americano FC (dir. technique)
2008Drapeau : Oman Oman olympique
2009Drapeau : Viêt Nam The Vissai Ninh Binh
2009Drapeau : République populaire de Chine Shenzhen Ruby
2009-2010Drapeau : Oman Al Oruba Sur
2010-2012Drapeau : Haïti Haïti
2012-2013Drapeau : Oman Al-Shabab SC
2017-2019Drapeau : Japon Yokohama FC
1 Matchs de championnat uniquement.

Edson Tavares est un ancien joueur puis entraîneur brésilien de football. Il a dirigé de nombreuses équipes de clubs sur plusieurs continents (Europe, Amérique du Sud et Asie) ainsi que des sélections nationales (Jordanie, Viêt Nam à deux reprises et Haïti).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1956 à Rio de Janeiro, Tavares débute très tôt sa nouvelle vie d'entraîneur après avoir joué à un modeste niveau au Brésil, au Portugal, au Venezuela avant de finir sa carrière de joueur dans le championnat suisse. Il est ainsi recruté à l'âge de 26 ans par le FC Fribourg, qui joue alors en troisième division helvétique. Après avoir réussi à obtenir la promotion du club en D2, Tavares va quitter la Suisse et enchaîner les mandats, toujours d'une durée d'une saison à deux exceptions près : dans le club koweïtien d'Al-Salmiya SC, où il reste de 1991 à 1994 et avec le club chinois de Chongqing Lifan, qu'il coache durant trois saisons. Son unique titre obtenu à la tête d'un club est la Coupe d'Asie des clubs champions 1991-1992, remporté avec le club saoudien d'Al Hilal.

En septembre 2010, il est choisi par les instances dirigeantes de la fédération haïtienne afin de mener l'équipe nationale vers une qualification pour la prochaine Coupe du monde, prévue en 2014 au Brésil[1]. Les débuts du technicien auriverde avec ses hommes sont catastrophiques. Haïti se fait rapidement éliminer de la Coupe caribéenne 2010, devancés par Trinité-et-Tobago mais surtout le Guyana, formation que les Rouge et Bleus sont incapables de battre à Port of Spain, accrochant un difficile match nul 0-0. Les critiques commencent à se faire entendre et l'attention se focalise à présent sur la campagne qualificative pour le Mondial 2014, qui débute en septembre 2011. Versé dans le groupe 6 en compagnie d'Antigua-et-Barbuda, du Curaçao et des Îles Vierges américaines, Tavares voit sa cote de popularité s'effondrer[2] avec un nouvel échec sportif, puisque les Haïtiens ne terminent qu'à la deuxième place de leur poule, devancés par Antigua-et-Barbuda, qui poursuit seul sa route vers le Brésil. La réaction de la fédération ne se fait pas attendre puisqu'il est démis de ses fonctions en mai 2012, remplacé par un autre technicien étranger, le Cubain Israel Blake Cantero[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Edson Tavares nouvel entraîneur des Grenadiers », sur haititempo.com (consulté le 24 avril 2013)
  2. Peterson, « Tavares élimine Haïti », sur ashaps.com, (consulté le 24 avril 2013)
  3. Enock Néré, « Israel Blake Cantero, nouveau sélectionneur national d'Haïti », sur lenouvelliste.com, (consulté le 24 avril 2013)