Zlatko Kranjčar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Zlatko Kranjčar
Image illustrative de l’article Zlatko Kranjčar
Zlatko Kranjčar en 2013
Biographie
Nationalité Drapeau de la Croatie Croate
Nat. sportive Yougoslave
Drapeau de la Croatie Croate
Naissance
Zagreb (Yougoslavie)
Décès (à 64 ans)
Zagreb (Croatie)
Période pro. 19731990
Poste Attaquant puis entraîneur
Parcours junior
Années Club
1966-1973 Dinamo Zagreb
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1973-1983 Dinamo Zagreb273 (102)
1984-1990 Rapid Vienne244 (123)
1990 St. Pölten012 00(2)
Total529 (227)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1977-1983 Yougoslavie011 00(3)
1990 Croatie002 00(1)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1991 Austria Klagenfurt
1992-1994 Segesta Sisak
1994-1996 Croatia Zagreb
1996 FC Linz
1997 Slaven Belupo
1997 Segesta Sisak
1997-1998 NK Samobor
1998 Croatia Zagreb
1999-2000 Al Masry
2000 NK Mura
2000-2001 Marsonia Slavonski Brod
2001-2002 NK Zagreb
2002-2003 HNK Rijeka
2003-2004 NK Zagreb
2004-2006 Croatie
2007 Al Sha'ab
2008 Croatia Sesvete
2009 Croatia Sesvete
2009 Dunajská Streda
2009 Persépolis Téhéran
2010-2011 Monténégro
2011-2014 Sepahan Ispahan
2015-2016 Al Ahli
2016 Dinamo Zagreb
2017-2018 Sepahan Ispahan
2018-2019 Iran -23 ans
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 6 avril 2017

Zlatko "Cico" Kranjčar (né le à Zagreb, à l'époque en ex-Yougoslavie et aujourd'hui en Croatie, et mort le dans la même ville[1]) est un footballeur international croate (et également international yougoslave), qui évoluait au poste d'attaquant, avant de devenir ensuite entraîneur.

Son fils Niko est aussi footballeur, ayant également porté les couleurs de la Croatie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Zlatko Kranjčar (prononciation croate: [ˈzlatkɔ ˈkraɲtʃaːr]) commence sa carrière de footballeur au Dinamo Zagreb en 1966, à l'âge de 10 ans, club où il restera jusqu'en 1983.

À la fin de l'année 1983, s'étant fait repérer par plusieurs clubs étrangers après un titre de champion de Yougoslavie en 1982, l'équipe autrichienne du SK Rapid Wien l’enrôle, et il évolue sous ses nouvelles couleurs durant sept années, remportant cinq titres nationaux. Puis, avant de prendre sa retraite, Zlatko signe pour un an avec le club autrichien de SKN St. Pölten en 1990.

Entre 1977 et 1983, il joue onze matchs avec la Yougoslavie, marquant trois buts. Puis, après la guerre et l'indépendance de la Croatie, il joue deux fois en tant que capitaine pour l'équipe de Croatie en 1990, marquant un but.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Kranjčar entame ensuite sa carrière d'entraîneur en 1991 avec le SK Austria Klagenfurt, puis pour le Segesta Sisak de 1992 à 1994 en Croatie, avant de signer son contrat avec le Croatia Zagreb (aujourd'hui devenu Dinamo Zagreb), son club de cœur, formateur, avec lequel il gagne le doublé coupe-championnat en 1994.

Puis, en 1996, il part entraîner un club qu'il a jadis bien connu également, puisqu'il s'agit du FC Linz en Autriche, puis il va par la suite entraîner de nombreux clubs comme le NK Zagreb, le Slaven Belupo, le NK Samobor et une seconde fois le Croatia Zagreb en 1998, remportant à cette occasion le championnat et la coupe.

Voulant changer d'air, il tente l'aventure en Égypte en 1999 en partant entraîner l'équipe d'Al MasryPort-Saïd) et tente également l'expérience slovène avec le NK Mura en 2000. En 2002 il devient le nouvel entraîneur du NK Zagreb, remportant encore une fois le championnat, avant d'être nommé, en 2004, sélectionneur de l'équipe nationale de Croatie avec laquelle il participe à la coupe du monde 2006.

Après 2006, il ré-entraîne des clubs nationaux exceptée une courte expérience en 2007 aux Émirats au club d'Al Sha'ab Sharjah.

En 2009, il entraîne le grand club iranien de FC Persepolis, à Téhéran[2].

En , il prend en main l'équipe du Monténégro. Il est démis de ses fonctions le à la suite d'une défaite contre le Pays de Galles (1-2) en éliminatoires de l'Euro 2012[3].

Le , il signe un contrat de deux ans avec le club iranien du Sepahan, remplaçant son compatriote Luka Bonacic[4]. Pour son premier match comme entraîneur, Sepahan obtient un match nul (0-0) contre Persepolis.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès de joueur[modifier | modifier le code]

Dinamo Zagreb
 
Rapid de Vienne

Palmarès d'entraineur[modifier | modifier le code]

Croatia Zagreb
 
NK Zagreb

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (hr) « Preminuo Zlatko Cico Kranjčar », sur sport.hrt.hr, (consulté le )
  2. (fa) 24sata Dubravko Milicic:Cico Kranjcar dobio otkaz vec nakon prvoga poraza, Sep 26, 2009
  3. « Le Monténégro remplace Kranjčar par Brnović », sur uefa.com, (consulté le )
  4. (fa) Goal Kranjcar becomes new Sepahan head coach, Oct 28, 2011