Secteur sauvegardé de Nantes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le secteur sauvegardé de Nantes, prescrit en 1972, a été approuvé en 1983 et révisé en 1995 et 2009. Il couvre 126 hectares, situés presque en totalité dans le centre-ville.

Historique[modifier | modifier le code]

Au milieu des années 1960, une association de protection du patrimoine promeut le projet de création d'un secteur sauvegardé à Nantes[1].

Lors des études menées en 1967-1968, deux options sont mises en balance : la création d'un secteur limité à l'île Feydeau et une partie du quartier médiéval du Bouffay, ou celle d'un secteur plus vaste, intégrant les réalisations du XIXe siècle et de la reconstruction qui a suivi la Seconde Guerre mondiale. C'est finalement la deuxième option qui est retenue[2].

Le secteur est créé en 1972. Cette création est suivie de la publication d'un plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV), publié en 1980, approuvé en 1983 et révisé en 1995[1].

Certains secteurs à forte densité de monuments remarquables n'y sont pas inclus, ce qui conduit le géographe J.-P. Peyon à proposer un élargissement en 1994. Cet avis est alors partagé par les architectes des bâtiments de France. Les principaux édifices faisant l'objet de cette remise en cause sont la place Mellinet, l'ancien palais de Justice, et le musée Dobrée. En outre, le patrimoine industriel est également négligé[3].

Révisé le , le PSMV, équivalent du plan local d'urbanisme pour les secteurs sauvegardés, est modifié le [4].

Description[modifier | modifier le code]

Le secteur est délimité par le milieu (sauf précision) du tracé des voies suivantes[5] :

quartier Dervallières - Zola

quartier Centre-ville

quartier Malakoff - Saint-Donatien

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Nantes, de la belle endormie au nouvel Éden de l'Ouest, 2005, p. 115
  2. Chantal Dausser Dolléans, Les secteurs sauvegardés, ministère de la Culture, direction de l'architecture et du patrimoine, , 70 p. (lire en ligne), p. 32 [PDF].
  3. Nantes, de la belle endormie au nouvel Éden de l'Ouest, 2004, p. 116-117
  4. [PDF] « Le plan local d'urbanisme de Nantes Métropole », sur http://www.nantesmetropole.fr, Nantes Métropole (consulté le 24 juin 2012).
  5. Plan du secteur.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Isabelle Garat, Thierry Guineberteau, Valérie Jousseaume, François Madoré, Patrick Pottier et Denise Pumain (dir.), Nantes : de la belle endormie au nouvel Éden de l'Ouest, Paris, Economica - Anthropos, coll. « Villes », , 179 p. (ISBN 2-7178-5045-7). Document utilisé pour la rédaction de l’article

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Secteur sauvegardé de Nantes.

Liens externes[modifier | modifier le code]