Scylla (rappeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scylla.
Scylla
Description de cette image, également commentée ci-après
Scylla au festival Terre(s) Hip Hop 2014, Canal 93, à Bobigny, en France.
Informations générales
Nom de naissance Gilles
Naissance (38 ans)
Bruxelles, Drapeau de la Belgique Belgique
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop belge
Instruments Voix
Années actives Depuis 2002
Site officiel www.scyllaofficiel.be

Scylla, né le [Note 1] à Bruxelles, est un rappeur belge. Il participe au collectif OPAK avant de poursuivre une carrière solo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Scylla originaire de Drogenbos[1], avant de vivre à Forest[2]. Durant son adolescence, il se met à l'écriture[3].

En 2002, il débute dans le hip-hop, ayant envie d'exprimer son ressenti au travers du style musical « qui [l]e faisait vibrer depuis tout jeune », en participant à la fondation du collectif OPAK. Il prend le nom de scène de Scylla, en référence au monstre marin homonyme ; dans une interview donnée en 2009, il explique que ce choix est lié à une fascination pour le monde marin, combinée à la présence dans Opak d'un rappeur appelé Karib, et évoquant ainsi Charybde[Note 2],[2]. Le groupe publie deux albums[2], L'arme à l’œil en 2004 et Dénominateur commun en 2006.

Le rappeur participe au concours Musique à la française qu'il remporte en 2009[4],[5]. Cette victoire lui assure une programmation dans divers festivals, dont Couleur café, Brussels Summer Festival, ainsi qu'aux fêtes de la musique à Lausanne[6]. Scylla sort peu après son premier EP solo en 2009, Immersion, composé de cinq titres et d'un remix[2]. En 2011, Scylla sort le maxi Thermocline, composé de neuf titres non retenus pour un album en cours de préparation. En juin 2012 sort le maxi Second souffle, sur lequel figurent la chanson du même nom ainsi que trois autres titres inédits.

Abysses, son premier album solo, est publié le . Cet album comporte 15 titres, la plupart en solo, qui fait participer Tunisiano, REDK, Saké des Zakariens, et Furax[7]. L'album reçoit un accueil positif de la critique, qui salue notamment la qualité des textes[8],[9]. Abysses arrive à la 7e place de l'Ultratop 40[10] et se hisse à la 85e place en France[11].

Au niveau des featurings, il participe au remix de Dernier MC de Kery James, présent comme dernière piste de l'album homonyme[12]. En 2014, Scylla collabore avec le pianiste Sofiane Pamart et DJ Flev, ce que Le Soir qualifie de « rencontre voix - machine - acoustique »[13].

Scylla publie, en octobre 2018, un nouvel album intitulé Pleine Lune, en collaboration avec Sofiane Pamart qui l'accompagne au piano[14].

Style musical[modifier | modifier le code]

La voix de Scylla est qualifiée de rauque[5], son univers de sombre[2],[8]. Il collabore à plusieurs reprises avec Saké. Deux pochettes de disque renvoient à l'univers marin, également présent au travers de son nom de scène : Immersion contient un « double » du rappeur issu d'un « mur en liquéfaction »[2] tandis que sur Abysses, l'on peut voir un cercle de pierre évoquant Stonehenge dans les flots[15].

Discographie[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

Albums collaboratifs[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

Année Disque Meilleure position Certification Notes
Drapeau de la Belgique Belgique
Wall.

[10]
Drapeau de la France France
[11]
2013 Abysses 7 85 - -

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Premier prix du concours Musique à la française 2009 (et 10 prix secondaires)[6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Sa date de naissance exacte n'est pas publiée. Cependant, une biographie publiée en février 2008 note l'âge de 23 ans.
  2. Extrait de l'interview : « J’ai toujours été fasciné par l’univers marin. Et ce clin d’œil à la légende, c’est une manière de dire qu’il ne faut pas se fier aux apparences. Il y est question d’un détroit, et de courants qui poussaient les bateaux contre ce rocher auquel je ressemble un peu : immobile, j’essaie d’appréhender froidement les choses. Et comme dans Opak, il y avait Karib… La mythologie veut qu’une fois qu’on s’approche du rocher, il se transforme en monstre. Voilà peut-être le rapport avec ma voix et l’agressivité qu’elle peut dégager ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. Stéphanie Binet, « Scylla, un autre monstre du rap belge », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 26 octobre 2018)
  2. a b c d e et f Didier Stiers, « Scylla, non peut-être ! », sur Frontstage, Le Soir, (consulté le 23 janvier 2015).
  3. « Biographie Scylla », sur Rap2France (consulté le 23 janvier 2015).
  4. « C'était en mars », sur Conseil de la Musique de la Communauté française Wallonie-Bruxelles, (consulté le 23 janvier 2015).
  5. a et b « Le rappeur Scylla est le grand vainqueur du concours Musique à la Française », sur Lezarts urbains, (consulté le 23 janvier 2015).
  6. a et b « Les gagnants du concours Musique à la française 2009 », sur Francomix, (consulté le 23 janvier 2015).
  7. « Scylla – Abysses », sur Street Way Of Life, (consulté le 23 janvier 2015).
  8. a et b Bery Hernandez, « Critique D'Album: Abysses de Scylla », sur CONFRONT Magazine, (consulté le 23 janvier 2015).
  9. Lucas, « Le rappeur phénomène Scylla présente « Abysses » », sur JustMusic, (consulté le 23 janvier 2015).
  10. a et b « Scylla - Abysses », sur Ultratop (consulté le 23 janvier 2015)
  11. a et b « Discographie Scylla », sur lescharts.com (consulté le 23 janvier 2015)
  12. KERY JAMES - Making of "Dernier Mc remix", 1er mai 2013, (consulté le 23 janvier 2015).
  13. « Scylla - La Smala », sur Le Soir, (consulté le 23 janvier 2015).
  14. Squat, « Scylla & Sofiane Pamart – Pleine Lune (Album) », 13OR-du-HipHop,‎ (lire en ligne, consulté le 14 octobre 2018)
  15. Pochette du disque Abysses, sans son édition originale de 2013

Lien externe[modifier | modifier le code]