Scopas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stèle funéraire attique attribuée à Scopas ou à son atelier, Musée national archéologique d'Athènes

Scopas (en grec ancien Σκόπας / Skópas), (vers -420-330) est un célèbre sculpteur et architecte grec, natif de Paros dans les Cyclades.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Il a collaboré avec Praxitèle et réalisé une partie du Mausolée d'Halicarnasse. Il prend en charge la reconstruction du temple d'Athéna Aléa à Tégée, détruit par un incendie en -395. Pausanias estime que le bâtiment « l'emporte de beaucoup sur tous les temples du Péloponnèse par son agencement et en particulier par sa taille »[1]. Pour le temple d’Athéna, il collabore avec le sculpteur athénien Pandios[2]. Parmi les sujets mythologiques abordés figurent la chasse au sanglier de Calydon (fronton de façade) et le combat d'Achille contre Télèphe (fronton arrière). On lui doit probablement plusieurs édifices au sanctuaire des Grands Dieux de Samothrace. Ses œuvres sont caractérisées par des corps massifs animés dans une double-torsion, et par la recherche de l'expressivité. On lui attribue aussi :

Notes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Marion Muller-Dufeu, La Sculpture grecque. Sources littéraires et épigraphiques, Paris, éditions de l'École nationale supérieure des Beaux-Arts, coll. « Beaux-Arts histoire », (ISBN 2-84056-087-9), pp. 463–469 ;
  • (en) Andrew F. Stewart :
    • Skopas of Paros, éd. Noyes Pubns, New York, 1977 (ISBN 0-8155-5051-0) ;
    • Skopas in Malibu. The head of Achilles from Tegea and other sculptures by Skopas in the J. Paul Getty Museum, éd. J. Paul Getty Museum, Malibu, 1982 (ISBN 0-89236-036-4).