Saul David Botschko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Saul David Botschko
Rav Shaoul David Botschko.JPG
Rabbin Shaoul David Botschko (2014)
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Religion

Le rabbin Saul (Shaoul) David Botschko (né en 1953), est le fils et le successeur du rabbin Moshé Botschko, et est actuellement le directeur de la Yechiva Hekhal Eliyahou, dans le Yichouv de Ko'hav Yaakov en Israël, yéchiva fondée par son grand-père à Montreux en Suisse en 1927, sous le nom de Ets Haïm.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le rabbin Shaoul David Botschko à la Yechiva Etz Haïm de Montreux.
(À droite au second rang)

Shaoul David Botschko est né à Montreux en 1953. Il est le fils du rabbin Moshé Botschko et de Helen Eipstein, fille du rabbin Yehezkel Eipstein, penseur connu pour être le premier traducteur du Talmud en anglais.

Jusqu'à l'âge de seize ans il suit son cursus scolaire à l'école publique de Montreux, puis il décide de se vouer aux études juives à la Yechiva Etz Haïm dirigée alors par son père.

En 1970, il devient moniteur et donne des cours à la yéchiva, devenue un lycée religieux. En 1975, il crée avec son père un cursus de formation d'enseignants reconnus par Israël, le Beth Midrach Lemorim, pour essayer de pallier le manque de cadres dans les communautés juives pour l’enseignement du Qodech (enseignement religieux ou sacré par opposition à l’enseignement profane).

Ainsi des montreusiens qui venaient d’obtenir le baccalauréat pouvaient rester à la Yechiva quelques années supplémentaires afin d’obtenir un diplôme d’enseignant en Qodech[1].

En 1979 il quitte la Suisse pour Paris, en France, où il crée une branche de la yéchiva de Montreux à Élisabethville en région parisienne, qui, avec les années, deviendra une école assurant toutes les classes, de la maternelle à la terminale, à Saint-Maur-des-Fossés.

En 1994, il réalise son alya avec sa famille, neuf ans après son père, en installant sa yechiva à Jérusalem.

En 1995, la yechiva acquiert un terrain à Kohav Yaakov, sur lequel ses nouveaux bâtiments seront construits. Il en devient le Roch – le dirigeant –, titre qu'il reçoit de son père, qui décède en 2010. En 2006, Saul David devient aussi le rabbin du Yichouv, rôle qu'il occupera jusqu'en 2016 date de son remplacement par le rav Sfez. Il est marié à Hadara Stefanski et ont treize enfants.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Livres en Français[modifier | modifier le code]

  • Terre d'Abraham, Terre des juifs, sur le lien entre le peuple juif et la Terre d'Israël
  • À la table de chabbat, articles sur la sidra.
  • Y a-t-il une obligation de vivre en Israël, sur l'ordre divin de résider en Terre d'Israël

Traduits de l'hébreu[modifier | modifier le code]

En hébreu[modifier | modifier le code]

  • בעקבות המחבר (Béikvot Hame'haber, sur les traces de l'auteur), commentaire sur des sujets de halakha
  • שולחן ערוך כפשוטו (Choulhan Aroukh Kifchouto, Choulkhan Arouh explicite), commentaire sur le Choulhan Aroukh. Déjà parue sur les Halakhot de Yom Tov.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Rabbin Élie Kling, De Montreux à Jérusalem, dans Actualité Juive no 976 du 19 avril 2007.

Voir aussi[modifier | modifier le code]