Santa Lucia del Mela

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Santa Lucia del Mela
La Basilique de Santa Lucia del Mela
La Basilique de Santa Lucia del Mela
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Sicily (revised).svg Sicile 
Province Messine 
Code postal 98046
Code ISTAT 083086
Code cadastral I220
Préfixe tel. 090
Démographie
Gentilé luciesi
Population 4 794 hab. (31-12-2010[1])
Densité 58 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 09′ 00″ N 15° 17′ 00″ E / 38.15, 15.2833338° 09′ 00″ Nord 15° 17′ 00″ Est / 38.15, 15.28333
Altitude Min. 215 m – Max. 215 m
Superficie 8 289 ha = 82,89 km2
Divers
Saint patron Santa Lucia et San Biagio
Fête patronale 13 décembre et 3 février
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sicile

Voir sur la carte administrative de Sicile
City locator 14.svg
Santa Lucia del Mela

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Santa Lucia del Mela

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Santa Lucia del Mela
Liens
Site web http://www.comune.santaluciadelmela.me.it/

Santa Lucia del Mela est une commune italienne de la province de Messine en Sicile.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation commune dans la province de Messine

La ville est à 7 km de l'autoroute Milazzo, à 35 km de Messine et à 12 km de Milazzo.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines de la ville, ancienne Mankarru, se perdent dans la nuit des temps. Il y a des ruines grecques situées sur la rive gauche de la rivière et deux tombeaux romains du IIe siècle av. J.-C. qui attestent de la présence dans ces établissements de sites gréco-romain.

Dans la Galerie des cartes du Vatican, le Père Ignace Daddi appelle cette ville Santa Locia. Sur les restes d'une muraille hellénique, les Byzantins ont construit un fort reconstruit par les Arabes entre 837 et 851. Sur la pente de la colline, les musulmans construisirent une mosquée convertie, forteresse au Moyen Âge. Avec l'avènement des Normans, le comte Roger, pour accomplir un vœu, après la victoire sur les Arabes, a construit une église, au pied du château qu'il a dédié à Santa Lucia. Depuis 1064, le nom antique a été effacé.

En 1206, avec la création de la prélature nullius[Quoi ?] par Frédéric II de Souabe, le site devient un lieu de loisirs et de repos.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie du pays repose sur l'agriculture, le pastoralisme et l'industrie pour petits bateaux. Saint Lucia del Mela est le lieu de production du célèbre vin Mamertino déjà connu à l'époque romaine.

Le Mamertino peut se vanter d'être un produit biologique et a été inclus parmi les vins IGT Sicilia. De grande importance est la production de miel. Les produits laitiers peuvent être trouvées aujourd'hui dans toute leur authenticité.

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
27 mai 2003 2008 Santo Pandolfo Lista Civica  
17 juin 2008 en cours Antonino Campo Lista Civica Liberi e Protagonisti
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

San Giovanni (Pancaldo), Femminamorta

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Barcellona Pozzo di Gotto, Casalvecchio Siculo, Castroreale, Fiumedinisi, Furci Siculo, Gualtieri Sicaminò, Mandanici, Merì, Pace del Mela, Pagliara, San Filippo del Mela, San Pier Niceto

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]