Santa Cruz de la Zarza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Santa Cruz de la Zarza
Blason de Santa Cruz de la Zarza
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Castille-La Manche Castille-La Manche
Province Province de Tolède Province de Tolède
Comarque Mesa de Ocaña
Maire Román Muñoz Sánchez
Code postal 45370
Démographie
Gentilé santacrucero, ra
Population 4 129 hab. ()
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 39° 58′ 36″ nord, 3° 11′ 27″ ouest
Altitude 790 m
Superficie 26 454 ha = 264,54 km2
Divers
Saint patron San Isidro Labrador
Localisation
Localisation de Santa Cruz de la Zarza
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Voir sur la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Santa Cruz de la Zarza
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Voir sur la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Santa Cruz de la Zarza
Liens
Site web http://www.santacruzdelazarza.es/

Santa Cruz de la Zarza est une commune d'Espagne de la province de Tolède dans la communauté autonome de Castille-La Manche.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle est située aux abords de la province de Cuenca, sur la route d'Ocaña à Tarancón, à quelque 16 km de cette dernière commune.

Sa population, d'après le recensement de 2010, atteint les 4 940 habitants. Son économie, autrefois axée exclusivement sur l'agriculture (vignobles, oliviers et céréales), a évolué de plus en plus vers l'industrie grâce à l'établissement d'usines et ateliers divers.

Ses fêtes "patronales" en l'honneur de Notre Dame du Chapelet ont lieu vers la fin du mois d'août.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville a été un centre important des communications et place forte dès l'époque romaine, visigothe et arabe, étant donné sa situation privilégiée sur la vallée du Tage.

Santa Cruz est cédée à l'Ordre Militaire de Saint-Jacques en 1175. Après sa confirmation par le pape Alexandre III à cette date on y établit une "encomienda".

En 1242, sous le "maestrazgo" de Rodrigo Iñiguez, en vue de son importance croissante, la ville devient chef-lieu de l'"encomienda" de Saint-Jacques. En 1253, le maître de l'Ordre don Pelay Pérez Correa lui octroie sa Charte Fondationnelle[1].

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. www.diputoledo.es

Liens externes[modifier | modifier le code]