Santa Cruz de la Zarza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Santa Cruz de la Zarza
Blason de Santa Cruz de la Zarza
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Castille-La Manche Castille-La Manche
Province Province de Tolède Province de Tolède
Comarque Mesa de Ocaña
Maire Román Muñoz Sánchez
Code postal 45370
Démographie
Gentilé santacrucero, ra
Population 4 238 hab. ()
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 39° 58′ 36″ nord, 3° 11′ 27″ ouest
Altitude 790 m
Superficie 26 454 ha = 264,54 km2
Divers
Saint patron San Isidro Labrador
Localisation
Localisation de Santa Cruz de la Zarza

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Santa Cruz de la Zarza

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Santa Cruz de la Zarza
Liens
Site web http://www.santacruzdelazarza.es/

Santa Cruz de la Zarza est une commune d'Espagne de la province de Tolède dans la communauté autonome de Castille-La Manche.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle est située aux abords de la province de Cuenca, sur la route d'Ocaña à Tarancón, à quelque 16 km de cette dernière commune.

Sa population, d'après le recensement de 2010, atteint les 4 940 habitants. Son économie, autrefois axée exclusivement sur l'agriculture (vignobles, oliviers et céréales), a évolué de plus en plus vers l'industrie grâce à l'établissement d'usines et ateliers divers.

Ses fêtes "patronales" en l'honneur de Notre Dame du Chapelet ont lieu vers la fin du mois d'août.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville a été un centre important des communications et place forte dès l'époque romaine, visigothe et arabe, étant donné sa situation privilégiée sur la vallée du Tage.

Santa Cruz est cédée à l'Ordre Militaire de Saint-Jacques en 1175. Après sa confirmation par le pape Alexandre III à cette date on y établit une "encomienda".

En 1242, sous le "maestrazgo" de Rodrigo Iñiguez, en vue de son importance croissante, la ville devient chef-lieu de l'"encomienda" de Saint-Jacques. En 1253, le maître de l'Ordre don Pelay Pérez Correa lui octroie sa Charte Fondationnelle[1].

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. www.diputoledo.es

Liens externes[modifier | modifier le code]