Sanfrecce Hiroshima

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Sanfrecce Hiroshima
Logo du Sanfrecce Hiroshima
Généralités
Noms précédents Toyo Kogyo Syukyu Club (1938-1981)
Mazda SC Toyo Kogyo SC (1981-1984)
Mazda Sports Club Soccer Club (1984-1986)
Mazda Soccer Club (1986-1992)
Fondation 1938
Couleurs violet et bleu
Stade Grande Arche d'Hiroshima
(50 000 places)
Siège Hiroshima Nishi Hikoujo Terminal Bldg. 1F
4-10-2 Kannon Shin-machi
Nishi-ku Hiroshima City
Hiroshima 733-0036
Championnat actuel J-League
Depuis le
Président Drapeau : Japon Yūichi Mototani
Entraîneur Drapeau : Japon Hajime Moriyasu
Site web www.sanfrecce.co.jp

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Saison 2012 du Sanfrecce Hiroshima
0

Sanfrecce Hiroshima (サンフレッチェ広島) est un club japonais de football évoluant en J. League et basé à Hiroshima. Le nom de l'équipe vient d'un mot Sanfrecce rassemblant les termes San (signifiant trois en japonais) et un mot italien frecce (se traduisant par flèche). Trois flèches qui se croisent apparaissent justement sur le blason du club. Ce nom fait référence à une légende du XVIe siècle liée au seigneur et chef de clan de la région, Mōri Motonari.

Le club joue soit à l'Hiroshima Big Arch, soit à l'Hiroshima Perfectural Stadium. L'équipe s'entraine au Yoshida Soccer Park à Akitakata, au nord d'Hiroshima et à l'Hiroshima 1st Ball Park.

Historique[modifier | modifier le code]

Le club est fondé en 1938 sous le nom de Toyo Kogyo Soccer Club (東洋工業サッカー部) du nom de la principale entreprise de la ville d'Hiroshima, la Toyo Kogyo Co.,Ltd (qui deviendra officiellement Mazda en 1981).

Une vingtaine d'années plus tard, en 1965, l'équipe d'Hiroshima participe au premier championnat japonais du pays, alors semi-professionnel, la Japan Soccer League (JSL). Il remporte justement la première édition de cette compétition où participe huit clubs sponsorisés par les principales entreprises du Japon. Cette année-là, le Toyo Kogyo SC devance de deux points l'équipe de Yawata Steel, terminant invaincu en fin d'exercice (12 victoires et 2 défaites) et remportant également la Coupe de l'Empereur, la Coupe nationale. Rester invaincu est une performance qui ne fut réalisée dans l'Histoire du football japonais que par Mitsubishi Motors de 1969 et par Yamaha Motors (en 1987-88). Mené par l'entraineur Yukio Shimomura, il conserve leur titre lors des trois saisons suivantes en 1966, 1967 et 1968. Le club cède donc son trône en 1969 au Mitsubishi Motors (futur Urawa Red Diamonds) mais retrouve sa couronne lors de l'édition suivante en 1970. En 1969, les champions du Japon participe à la Coupe d'Asie des clubs champions 1969 en Thaïlande qu'il termine à la troisième place derrière le Maccabi Tel-Aviv et les Coréens du Yangzee FC.

À noter également que trois joueurs du club contribuent à ramener une belle médaille de bronze avec l'équipe nationale aux Jeux olympiques de Mexico en 1968 : Ikuo Matsumoto, Aritatsu Ogi, et Yasuyuki Kuwahara.

Après une troisième place en championnat en 1972, c'est la fin de l'âge d'or pour le Toyo Kogyo SC qui attendra une vingtaine d'années pour remettre un peu le nez à la fenêtre (avec un titre de champion lors de l'ouverture du championnat en 1994)... Malgré une présence ininterrompue en première division de 1965 à 1983, le club d'Hiroshima devenu Mazda SC Toyo Kogyo SC en 1981, devient en effet un club anonyme du championnat. Il plonge même en deuxième division à l'issue de la saison 1983-84. La décennie 1980 est difficile pour le club qui fait plusieurs séquences d'ascenseurs entre la première et la deuxième division.

Quand la Japan Soccer League devient J. League, le Mazda SC adopte son nom actuel de Sanfrecce Hiroshima. Le club remporte sa première J. League en 2012 et conserve son titre en 2013. Seulement huitième en 2014, Hiroshima renoue avec le succès en remportant le championnat 2015[1]. Ce titre permet au club de participer à la Coupe du monde des clubs[2]. Il commence la compétition avec un succès en match de barrage[3], puis un autre en quart de finale contre le TP Mazembe sur le score de trois buts à zéro[4]. En demi-finale le club affronte le club argentin de River Plate mais perd la rencontre un but à zéro[5]. Le club dispute le match pour la troisième place contre le club chinois du Guangzhou Evergrande qu'il remporte sur le score de 2-1.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueurs et encadrement technique[modifier | modifier le code]

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Effectif de la saison 2014
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 1] Nom Date de naissance Sélection[Note 2] Club précédent
1 G Drapeau du Japon Hayashi, TakutoTakuto Hayashi 9/8/1982 (33 ans)
Vegalta Sendai
13 G Drapeau du Japon Masuda, TakuyaTakuya Masuda 29/6/1989 (27 ans)
0 Formé au club
21 G Drapeau du Japon Hara, YutaroYutaro Hara 23/4/1990 (26 ans)
0 Formé au club
2 D Drapeau de la Corée du Sud Seok-Ho, HwangHwang Seok-Ho 6/3/1989 (27 ans) Corée du Sud 0 Formé au club
4 D Drapeau du Japon Mizumoto, HirokiHiroki Mizumoto 12/9/1985 (30 ans) Japon Kyoto Sanga
5 D Drapeau du Japon Chiba, KazuhikoKazuhiko Chiba 21/6/1985 (31 ans)
Albirex Niigata
33 D Drapeau du Japon Shiotani, TsukasaTsukasa Shiotani 5/12/1988 (27 ans) Japon Mito HollyHock
17 D Drapeau de la Corée du Sud Hyung-Jin, ParkPark Hyung-Jin 24/6/1990 (26 ans)
0 Formé au club
6 M Drapeau du Japon Aoyama, ToshihiroToshihiro Aoyama 22/2/1986 (30 ans) Japon 0 Formé au club
7 M Drapeau du Japon Morisaki, KojiKoji Morisaki 9/5/1981 (35 ans)
0 Formé au club
8 M Drapeau du Japon Morisaki, KazuyukiKazuyuki Morisaki 9/5/1981 (35 ans)
0 Formé au club
14 M Drapeau de la Croatie Mikić, MihaelMihael Mikić 6/1/1980 (36 ans)
Dinamo Zagreb
15 M Drapeau du Japon Takahagi, YojiroYojiro Takahagi 2/8/1986 (29 ans)
Ehime FC
16 M Drapeau du Japon Yamagishi, SatoruSatoru Yamagishi 3/5/1983 (33 ans) Japon Kawasaki Frontale
18 M Drapeau du Japon Kashiwa, YoshifumiYoshifumi Kashiwa 28/7/1987 (28 ans)
Ventforet Kofu
30 M Drapeau du Japon Shibasaki, KoseiKosei Shibasaki 28/8/1984 (31 ans)
Tokushima Vortis
27 M Drapeau du Japon Shimizu, KoheiKohei Shimizu 30/4/1989 (27 ans)
0 Formé au club
29 M Drapeau du Japon Notsuda, GakutoGakuto Notsuda 6/6/1994 (22 ans)
0 Formé au club
9 A Drapeau du Japon Ishihara, NaokiNaoki Ishihara 14/8/1984 (31 ans)
Omiya Ardija
11 A Drapeau du Japon Satō, HisatoHisato Satō Capitaine 12/3/1982 (34 ans) Japon Vegalta Sendai
29 A Drapeau du Japon Asano, TakumaTakuma Asano 10/11/1994 (21 ans)
0 Formé au club
22 A Drapeau du Japon Yusuke, MinagawaMinagawa Yusuke 9/10/1991 (24 ans) Japon 0 Formé au club
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : Japon Ryoichi Matsumoto
Entraîneur(s) des gardiens



Légende

Consultez la documentation du modèle

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Bilan par saison[modifier | modifier le code]

Saison Div. Tms. Pos. Affluence Nabisco Cup Coupe de l'Empereur Asie
2012 J1 18 1 17,721 Phase de groupes 2e Tour - -
2013 J1 18 1 16,209 Quart de finale Finale CL Phase de groupes
2014 J1 18 8 14,997 Finale Round of 16 CL Round of 16
2015 J1 18 1 16,382 Phase de groupes - -
  • Tms. = Nombre d'équipe
  • Pos. = Position
  • Affluence

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]