Coupe du monde des clubs de la FIFA 2015

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coupe du monde des clubs de la FIFA 2015
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FIFA
Édition 12e
Lieu(x) Drapeau du Japon Japon
Date du
au
Participants 7 équipes
Épreuves 8 rencontres
Site web officiel
Palmarès
Vainqueur Drapeau : Espagne FC Barcelone (3)
Deuxième Drapeau : Argentine River Plate
Troisième Drapeau : Japon Sanfrecce Hiroshima
Meilleur joueur Drapeau : Uruguay Luis Suárez
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Uruguay Luis Suárez (5)

Navigation

La Coupe du monde des clubs de la FIFA 2015 est la 12e édition de la Coupe du monde des clubs de la FIFA. Elle se tient du 10 au au Japon pour la sixième fois de son histoire. Le pays organisateur a été choisi en avril 2015 par la Fédération internationale de football association (FIFA).

Les clubs champions continentaux des six confédérations continentales de football disputent le tournoi en compagnie du champion du pays organisateur. Le FC Barcelone remporte la compétition pour la troisième fois de son histoire en battant River Plate 3-0 en finale[1].

Candidatures[modifier | modifier le code]

Quatre pays se sont portés candidats à l'organisation de cette compétition, le processus d'attribution a débuté en février 2014 pour s'achever en avril 2015 pour désigner les pays hôtes des éditions 2015 à 2018 de la compétition.

Les deux pays candidats pour les éditions 2015 et 2016 étaient les suivants [2]:

L'Inde s'est finalement retirée de la compétition, laissant le Japon comme seul candidat pour les éditions 2015-2016[3]. Le 23 avril 2015, la FIFA attribue officiellement la compétition au seul candidat restant, le Japon[4].

Proposition de changement du format[modifier | modifier le code]

Un changement de format mené par l'OFC a été proposé afin de remplacer les deux premiers tours de la compétition par une phase de deux groupes de trois équipes opposant deux équipes du pays hôte et les quatre champions continentaux hors UEFA et CONMEBOL. Le vainqueurs de ces groupes affronteraient alors les champions européens et sud-américains en demi-finale comme aujourd'hui. Cette proposition a pour but que toutes les équipes participant à la compétition jouent au moins deux matchs, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui, puisque l'équipe éliminée en barrage ne se déplace que pour un seul match[5]. La FIFA étudie cette possibilité mais ne souhaite pas la mettre en application pour l'édition 2015 de la compétition.

Clubs qualifiés[modifier | modifier le code]

Les équipes participant à la compétition sont les vainqueurs des plus grandes compétitions inter-clubs de chaque confédération. Le vainqueur de la confédération océanienne doit quant à lui affronter le vainqueur du championnat du pays hôte.

Club Pays Confédération Épreuve qualificative
Entrent en demi-finales
FC Barcelone Drapeau de l'Espagne Espagne UEFA Ligue des champions de l'UEFA 2014-2015
River Plate Drapeau de l'Argentine Argentine CONMEBOL Copa Libertadores 2015
Entrent en quarts de finale
Club América Drapeau du Mexique Mexique CONCACAF Ligue des champions de la CONCACAF 2014-2015
TP Mazembe Drapeau : République démocratique du Congo RD Congo CAF Ligue des champions de la CAF 2015
Guangzhou Evergrande Drapeau de la République populaire de Chine Chine AFC Ligue des champions de l'AFC 2015
Entrent en barrage
Auckland City FC Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande OFC Ligue des champions de l'OFC 2014-2015
Sanfrecce Hiroshima Drapeau du Japon Japon AFC J-League 2015 (pays hôte)

Organisation[modifier | modifier le code]

Sites de la compétition
Osaka Yokohama
Stade Nagai Stade Nissan
35° 05′ 04,02″ N, 137° 10′ 14,02″ E 35° 30′ 36,16″ N, 139° 36′ 22,49″ E
Capacité: 47 816 Capacité: 72 327
Nagai stadium20040717.jpg NISSANSTADIUM20080608.JPG
Voir l’image vierge
Sites de la Coupe du monde des clubs 2015
Calendrier[6]
Nom Dates
Barrage 10 décembre
Quarts de finale 13 décembre
Match pour la 5e place 16 décembre
Demi-finales 16-17 décembre
Match pour la 3e place 20 décembre
Finale 20 décembre

Tournoi[modifier | modifier le code]

Les rencontres du tournoi se disputent selon les lois du jeu, qui sont les règles du football définies par l'International Football Association Board (IFAB).

En cas d'égalité à l'issue du temps réglementaire, une prolongation de 30 minutes est jouée et le cas échéant une séance de tirs au but. Pour les matchs de classement (troisième et cinquième places), seule la séance de tirs au but est jouée.

Tableau[modifier | modifier le code]

Barrage Quarts de finale Demi-finale Finale
 10 décembre - Yokohama                          
 Drapeau : Japon Sanfrecce Hiroshima  2   13 décembre - Osaka        
 Drapeau : Nouvelle-Zélande Auckland City FC  0      Drapeau : République démocratique du Congo TP Mazembe  0
16 décembre - Osaka
   Drapeau : Japon Sanfrecce Hiroshima  3    
 Drapeau : Japon Sanfrecce Hiroshima  0
     Drapeau : Argentine River Plate  1  
20 décembre - Yokohama
 Drapeau : Argentine River Plate  0
13 décembre - Osaka
   Drapeau : Espagne FC Barcelone  3
 Drapeau : Mexique Club América  1
17 décembre - Yokohama
 Drapeau : République populaire de Chine Guangzhou Evergrande  2    
 Drapeau : Espagne FC Barcelone  3
Cinquième place Troisième place
     Drapeau : République populaire de Chine Guangzhou Evergrande  0  
 Drapeau : Mexique Club América  2  Drapeau : Japon Sanfrecce Hiroshima  2
 Drapeau : République démocratique du Congo TP Mazembe  1  Drapeau : République populaire de Chine Guangzhou Evergrande  1
16 décembre - Osaka 20 décembre - Yokohama

Détails[modifier | modifier le code]

Barrage[modifier | modifier le code]

Match 1 Sanfrecce Hiroshima Drapeau : Japon 2 - 0 Drapeau : Nouvelle-Zélande Auckland City FC Stade Nissan, Yokohama

19 h 45 (UTC+9)
11h30 (CEST)
Minagawa But inscrit après 9 minutes 9e
Shiotani But inscrit après 70 minutes 70e
(1 - 0) Spectateurs : 19 421
Diffuseur : Canal+ Sport
Arbitrage : Drapeau : Cameroun Sidi Alioum
Rapport

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Match 2 Club América Drapeau : Mexique 1 - 2 Drapeau : République populaire de Chine Guangzhou Evergrande Stade Nagai, Osaka

16 h 00 (UTC+9)
8h00 (CEST)
Peralta But inscrit après 55 minutes 55e (0 - 0) But inscrit après 80 minutes 80e Zheng (en)
But inscrit après 90+3 minutes 90+3e Paulinho
Spectateurs : 18 772
Diffuseur : Canal+ Sport
Arbitrage : Drapeau : Suède Jonas Eriksson
Rapport

Match 3 TP Mazembe Drapeau : République démocratique du Congo 0 - 3 Drapeau : Japon Sanfrecce Hiroshima Stade Nagai, Osaka

19 h 30 (UTC+9)
11h30 (CEST)
(0 - 1) But inscrit après 44 minutes 44e Shiotani
But inscrit après 56 minutes 56e Chiba
But inscrit après 78 minutes 78e Asano
Spectateurs : 23 609
Diffuseur : Canal+ Sport
Arbitrage : Drapeau : Colombie Wilmar Roldán
Rapport

Match pour la cinquième place[modifier | modifier le code]

Match 4 Club América Drapeau : Mexique 2 - 1 Drapeau : République démocratique du Congo TP Mazembe Stade Nagai, Osaka

16 h 30 (UTC+9)
8h30 (CEST)
Benedetto But inscrit après 19 minutes 19e
Zúñiga But inscrit après 28 minutes 28e
(2 - 1) But inscrit après 43 minutes 43e Kalaba Spectateurs : 11 686
Diffuseur : Canal+ Sport
Arbitrage : Drapeau : Iran Alireza Faghani
Rapport

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Match 5 Sanfrecce Hiroshima Drapeau : Japon 0 - 1 Drapeau : Argentine River Plate Stade Nagai, Osaka

19 h 30 (UTC+9)
11h30 (CEST)
(0 - 0) But inscrit après 72 minutes 72e Alario Spectateurs : 20 133
Diffuseur : Canal+ Sport
Arbitrage : Drapeau : Suède Jonas Eriksson
Rapport

Match 6 FC Barcelone Drapeau : Espagne 3 - 0 Drapeau : République populaire de Chine Guangzhou Evergrande Stade Nissan, Yokohama

19 h 30 (UTC+9)
11h30 (CEST)
But inscrit après 39 minutes 39e Suárez
But inscrit après 50 minutes 50e Suárez
But inscrit après 67 minutes 67e (pén.) Suárez
(1 - 0) Spectateurs : 63 870
Diffuseur : Canal+ Sport
Arbitrage : Drapeau : Salvador Joel Aguilar
Rapport

Match pour la troisième place[modifier | modifier le code]

Match 7 Sanfrecce Hiroshima Drapeau : Japon 2 - 1 Drapeau : République populaire de Chine Guangzhou Evergrande Stade Nissan, Yokohama

16 h 00 (UTC+9)
8h00 (CEST)
But inscrit après 70 minutes 70e Douglas (en)
But inscrit après 83 minutes 83e Douglas (en)
(0 - 1) But inscrit après 4 minutes 4e Paulinho Spectateurs : 47 968
Diffuseur : Canal+ Sport
Arbitrage : Drapeau : Nouvelle-Zélande Matthew Conger (en)
Rapport

Finale[modifier | modifier le code]

Match 8 River Plate Drapeau : Argentine 0 - 3 Drapeau : Espagne FC Barcelone Stade Nissan, Yokohama

19 h 30 (UTC+9)
11h30 (CEST)
(0 - 1) But inscrit après 36 minutes 36e Messi
But inscrit après 49 minutes 49e Suárez
But inscrit après 68 minutes 68e Suárez
Spectateurs : 66 853
Diffuseur : Canal+ Sport
Arbitrage : Drapeau : Iran Alireza Faghani
Rapport

Récompenses[modifier | modifier le code]

Classement final
Rang Club Pays Prime
1 FC Barcelone Drapeau de l'Espagne Espagne 5 000 000 $
2 River Plate Drapeau de l'Argentine Argentine 4 000 000 $
3 Sanfrecce Hiroshima Drapeau du Japon Japon 2 500 000 $
4 Guangzhou Evergrande Drapeau de la République populaire de Chine Chine 2 000 000 $
5 Club América Drapeau du Mexique Mexique 1 500 000 $
6 TP Mazembe Drapeau : République démocratique du Congo RD Congo 1 000 000 $
7 Auckland City FC Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 500 000 $
Prix annexes
Prix Lauréat Club
Ballon d'or Drapeau : Uruguay Luis Suárez Drapeau : Espagne FC Barcelone
Ballon d'argent Drapeau : Argentine Lionel Messi Drapeau : Espagne FC Barcelone
Ballon de bronze Drapeau : Espagne Andrés Iniesta Drapeau : Espagne FC Barcelone
Prix du fair-play Drapeau : Espagne FC Barcelone

Classement des buteurs[modifier | modifier le code]

Rang Joueur Club Buts
1 Drapeau de l'Uruguay Luis Suárez Drapeau de l'Espagne FC Barcelone 5
2 Drapeau du Brésil Paulinho Drapeau de la République populaire de Chine Guangzhou Evergrande 2
Drapeau du Japon Tsukasa Shiotani Drapeau du Japon Sanfrecce Hiroshima 2
Drapeau du Brésil Douglas (en) Drapeau du Japon Sanfrecce Hiroshima 2
Joueurs ayant inscrit un but
5 Drapeau de l'Argentine Lucas Alario Drapeau de l'Argentine River Plate 1
Drapeau de l'Argentine Lionel Messi Drapeau de l'Espagne FC Barcelone 1
Drapeau de la Zambie Rainford Kalaba Drapeau de la République démocratique du Congo TP Mazembe 1
Drapeau de la République populaire de Chine Zheng Long (en) Drapeau de la République populaire de Chine Guangzhou Evergrande 1
Drapeau du Mexique Martín Zúñiga Drapeau du Mexique Club América 1
Drapeau de l'Argentine Darío Benedetto Drapeau du Mexique Club América 1
Drapeau du Mexique Oribe Peralta Drapeau du Mexique Club América 1
Drapeau du Japon Takuma Asano Drapeau du Japon Sanfrecce Hiroshima 1
Drapeau du Japon Kazuhiko Chiba Drapeau du Japon Sanfrecce Hiroshima 1
Drapeau du Japon Yusuke Minagawa Drapeau du Japon Sanfrecce Hiroshima 1

Notes et références[modifier | modifier le code]