Sablé de la luzerne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Polyommatus dolus

Le Sablé de la luzerne (Polyommatus dolus) est un insecte lépidoptère de la famille des Lycaenidae, de la sous-famille des Polyommatinae, du genre Polyommatus.

Dénominations[modifier | modifier le code]

Polyommatus dolus Jakob Hübner en 1823.

Synonyme : Agrodiaetus dolus[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le sablé de la luzerne se nomme en anglais Furry Blue et en espagnol Velludita Fimbria Clara.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Polyommatus dolus virgilius Oberthür, 1910 en Italie.
  • Polyommatus dolus vittatus Oberthür, 1892 en France[2].

Description[modifier | modifier le code]

C'est un petit papillon qui présente un dimorphisme sexuel, le dessus du mâle est très clair, blanchâtre pour Polyommatus dolus vittatus avec une plage d'écailles androconiales et une bordure marron clair alors que le dessus de la femelle est marron.

Le revers est ocre chez la femelle, très clair chez le mâle et orné des mêmes lignes de points noirs cernés de blanc avec une raie blanche peu marquée ou absente à l'aile postérieure.

Espèce proche[modifier | modifier le code]

Très proche de Polyommatus ainsae, le Sablé basque.

Biologie[modifier | modifier le code]

Il hiverne à l'état de jeune chenille.

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole en une génération, en juillet août[2].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Ses plantes hôtes sont des Onobrychis et Medicago sativa[1],[2].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est présent dans le nord de l'Espagne, le sud de la France et les Alpes Maritimes italiennes[1],[2].

En France métropolitaine il est présent dans les départements du pourtour méditerranéen, Aveyron, Lozère, Hérault, Gard, Vaucluse, Bouches-du-Rhône, Var, Alpes-de-Haute-Provence et Alpes-Maritimes[3].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside dans des lieux herbus fleuris de régions montagneuses.

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c funet
  2. a, b, c et d Tom Tolman, Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé (ISBN 978-2-603-01649-7)
  3. lepinet
  4. INPN protection

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman, Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, 1998 (ISBN 2603011146)