Polyommatinae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Polyommatinae sont une sous-famille de lépidoptères (papillons) de la famille des Lycaenidae.

Étymologie et noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le nom de la sous-famille dérive de celui du genre Polyommatus, qui vient du grec polus, « beaucoup», et ommatos, « œil », en référence aux nombreux ocelles ornant le revers de leurs ailes, analogues aux cent yeux du Géant Argos[1].

De nombreuses espèces de Polyommatinae sont appelées en français des « Azurés » (pour celles qui ont le dessus des ailes bleu) et/ou des « Argus » (pour celles qui ont de nombreux ocelles). En anglais, on les appelle les blues.

Systématique[modifier | modifier le code]

Bien que cette sous-famille ait été très étudiée, sa composition et sa phylogénie restent largement énigmatiques. En 1973, John N. Eliot disait : « Je dois admettre mon échec quant à la division de cette grande tribu en plusieurs grands groupes naturels. J’ai dû me résoudre à créer pas moins de trente sections, la plupart d’entre elles étant au niveau de la sous-section ou du genre »[2][réf. souhaitée]. Les progrès de la phylogénétique moléculaire ont récemment permis de mieux comprendre la structure de certains groupes, notamment les genres apparentés au genre type Polyommatus (sous-tribu des Polyommatina)[3].

Liste des tribus et des genres[modifier | modifier le code]

D'après Tree of Life Web Project (19 mai 2008)[4], avec la mise à jour de Talavera et al. (2013)[3] pour les Polyommatina :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Yves Cordier, « Zoonymie (origine du nom) du papillon l'Azuré de la Bugrane, Polyommatus icarus (Rottemburg, 1775) », sur lavieb-aile.com, .
  2. “I have to admit complete failure in my efforts to find a satisfactory basis for subdividing this very large tribe into a few major natural groups. I have therefore fallen back on naming no less than thirty ‘sections’, many of them of no more than subsection or even generic worth.”
  3. a et b Talavera 2013.
  4. Tree of Life Web Project, consulté le 19 mai 2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Gerard Talavera et al., « Establishing criteria for higher-level classification using molecular data: the systematics of Polyommatus blue butterflies (Lepidoptera, Lycaenidae) », Cladistics, vol. 29, no 2,‎ , p. 166–192 (DOI 10.1111/j.1096-0031.2012.00421.x).