Rue de Gramont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
2e arrt
Rue de Gramont
Rue de Gramont vue de la Rue du 4-Septembre
Rue de Gramont vue de la Rue du 4-Septembre
Situation
Arrondissement 2e
Quartier Gaillon
Vivienne
Début 12 rue Saint-Augustin
Fin 15 boulevard des Italiens
Morphologie
Longueur 264 m
Largeur 10 m
Historique
Création 1765
Dénomination 1930
Ancien nom rue de Grammont[1]
Géocodification
Ville de Paris 4227
DGI 4265

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue de Gramont

La rue de Gramont est une voie du 2e arrondissement de Paris, en France.

Situation[modifier | modifier le code]

La rue de Gramont est une voie publique située dans le 2e arrondissement de Paris. Elle débute au 12 rue Saint-Augustin et se termine au 15 boulevard des Italiens. Elle est le prolongement de la rue Sainte-Anne vers le nord.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Cette rue a été ouverte sur l'emplacement de l'hôtel de Gramont

Historique[modifier | modifier le code]

En 1726, madame la maréchale, duchesse de Gramont, et Adrien Maurice duc de Noailles, agissant comme exécuteurs testamentaires du maréchal de Gramont, exposèrent à Louis XV qu'étant obligés de vendre les biens provenant de cette succession, dans lesquels se trouvait compris l'hôtel de Gramont, situé rue Neuve-Saint-Augustin, il leur serait facile de trouver des acquéreurs si celui-ci voulait bien leur permettre d'ouvrir deux rues sur l'emplacement dudit hôtel.
Des lettres patentes données à Marly, le 19 février de la même année, autorisèrent :

« 1 - l'ouverture d'une rue de 4 toises de largeur qui serait nommée rue de Grammont, et dont le tracé serait fait en deux lignes parallèles depuis la rue Neuve-Saint-Augustin jusqu'au nouveau rempart planté d'arbres;
2 - l'ouverture d'une autre rue de 4 toises de largeur, depuis ladite nouvelle rue de Grammont jusqu'à celle de Richelieu, en passant dans un cul-de-sac déjà formé sur le terrain de l'hôtel de Ménars, laquelle prendrait la dénomination de rue de Ménars ».

Il n'y eu aucune suite à cette autorisation, et les lettres patentes ne furent registrées au Parlement de Paris que le 21 août 1703[Quand ?][réf. nécessaire]. L'abbé Clément se rendit adjudicataire de l'hôtel, et sollicita en 1765 le renouvellement des lettres patentes de 1726, en demandant toutefois à introduire une légère modification au tracé de la rue projetée sous le nom de rue Grammont.
Un arrêt du Conseil d'État du Roi, à la date du 26 février 1765, accorda cette autorisation, qui fut continuée par lettres patentes du 1er juillet suivant, registrées au Parlement le 19 du même mois qui marque le début de l'ouverture de la rue de Grammont qui deviendra ensuite rue de Gramont.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. L'actuelle rue de Gramont à Paris avait à l'origine son nom orthographié avec deux « m ». Voir par exemple : l'Almanach du commerce, année 1811, page 263. C’est toujours le cas en 1908, comme l'atteste un cachet apposé sur un pneumatique. La rue de Grammont devient rue de Gramont le 2 septembre 1930, voir la notice de la nomenclature officielle des rues de Paris.
  2. Titre : Les modes (Paris) Titre : Les modes : revue mensuelle ... gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5726794k/texteBrut La mode masculine par Gaëtan Lo Méo
  3. Gaëtan Lo Méo et Prospert - France Company Profile (People ...www.bizapedia.com/.../Gaetan-Lo-Meo-et-Prospert...Gaëtan Lo Méo et Prospert - Lookup its Ministry of Business, Industry, and Finances of France Registration. Paris 75002,