Rue Lavoisier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
8e arrt
Rue Lavoisier
image illustrative de l’article Rue Lavoisier
Rue Lavoisier vue de la rue d'Astorg.
Situation
Arrondissement 8e
Quartier Madeleine
Début 57-59, rue d'Anjou
Fin 22-28, rue d'Astorg
Voies desservies Boulevard Malesherbes
Morphologie
Longueur 210 m
Largeur 12 m
Historique
Création 1838
Géocodification
Ville de Paris 5345
DGI 5415

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Lavoisier

La rue Lavoisier est une voie du 8e arrondissement de Paris.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Elle commence entre les nos 57 et 59 de la rue d'Anjou et se termine entre les nos 22 et 28 de la rue d'Astorg. Elle coupe le boulevard Malesherbes à hauteurs des nos 41 et 32.

Ce site est desservi par la station de métro Saint-Augustin.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Cette voie rend hommage au célèbre chimiste et fermier général Antoine Lavoisier (1743-1794).

Historique[modifier | modifier le code]

Lavoisier et son épouse en 1788,
portrait par David, Metropolitan Museum of Art (New York).

Une ordonnance royale du 22 janvier 1840 autorisa Léon de Chazelles à ouvrir, sur des terrains lui appartenant et qui dépendaient de l'ancien hôtel du comte de Rumford, deux rues perpendiculaires :

« M. Léon de Chazelles est autorisé à ouvrir à ses frais sur des terrains qui lui appartiennent dans la ville de Paris, deux rues destinées à communiquer, l'une de la rue d'Anjou à la rue d'Astorg, l'autre à celle de la Pépinière. Les alignements de ces deux voies publiques sont arrêtés suivant le tracé des lignes noires sur les plans, et conformément aux procès-verbaux des points de repère, d'après lesquels la largeur de l'une est fixée à 12 mètres, et celle de la seconde 15 mètres chacune dans son parcours.
Art. 2. L'autorisation ci-dessus accordée ne profitera à M. de Chazelles qu'à la charge par lui de remplir les clauses et conditions insérées dans la délibération du Conseil municipal de Paris du 16 août 1839. »

Ainsi,

En réalité, les deux voies avaient été ouvertes sans autorisation dès 1838.

Alfred de Musset habitait rue Rumford en 1851 (no 11). Cette voie fut supprimée en 1854 lors du percement du boulevard Malesherbes.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Plaque de la rue Lavoisier à Paris

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Rumford avait mis tout en œuvre pour lui donner une vie confortable dans une superbe maison dotée de tout ce que la physique et la psychophysiologie de l'époque pouvait lui donner d'agréable : couleur des murs, tentures, chauffage, cuisines et fourneaux. Mais cette union, rapidement orageuse, ne dura que six mois à peine. » (Robert Champeix, « Le comte Rumford, aventurier et physicien », La Revue du musée des arts et métiers, no 14, mars 1996.)
  2. Rochegude, op. cit., p. 58.

Sources[modifier | modifier le code]