Rue Buffon (Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rue Buffon.
5e arrt
Rue Buffon
Vue de la rue vers l'est, longeant le Jardin des plantes (à gauche) et le clos Patouillet (à droite)
Vue de la rue vers l'est, longeant le Jardin des plantes (à gauche) et le clos Patouillet (à droite)
Situation
Arrondissement 5e arrondissement
Quartier Jardin-des-Plantes
Début 2, boulevard de l'Hôpital
Fin 34bis, rue Geoffroy-Saint-Hilaire
Morphologie
Longueur 616 m
Largeur jusqu'à 20 m
Historique
Création 1790
Dénomination Rue de la desserte du Jardin des Plantes
Géocodification
Ville de Paris 1365
DGI 1371

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Buffon
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Buffon est une voie située dans le quartier du Jardin-des-Plantes du 5e arrondissement de Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

Origine du nom[modifier | modifier le code]

La rue doit son nom à Georges Louis Leclerc, comte de Buffon (1707-1788), qui fit construire à l'actuel no 26 sa « Maison de Buffon », après avoir vécu quelque temps au no 29, dans un hôtel particulier aujourd'hui disparu. Ce naturaliste, maître de forges et écrivain français, fut l'intendant du « Jardin du Roi »[1], c'est-à-dire le Jardin royal des plantes médicinales, devenu à la Révolution française le Muséum national d'histoire naturelle. Ce dernier siège toujours au même jardin, quoique le jardin est de nos jours connu sous le simple nom de « Jardin des plantes ». Buffon agrandit cette institution au sud de la rue, en achetant le « clos Patouillet » également appelé « îlot Buffon-Poliveau »[2], qui abrite des laboratoires et semis du Muséum.

Historique[modifier | modifier le code]

Créée à la place d'une allée du Jardin du Roi, sur des terrains auparavant marécageux longeant la Bièvre, elle fut débutée à l'est en 1765 et alors dénommée « rue de la Desserte du Jardin des Plantes ». Elle est prolongée vers l'ouest en 1790 jusqu'à l'actuelle rue Geoffroy-Saint-Hilaire.

En 1910, la rue Buffon subit la crue centenaire de la Seine : une plaque à l'entrée de l'école au no 21 indique le niveau maximum atteint par les eaux.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

La rue Buffon est accessible par les lignes (M)(5)(10) à la station gare d'Austerlitz par la ligne (M)(7) à la station Censier - Daubenton ainsi que par les lignes de bus RATP 24 57 61 63 65 89 91.

Venant d'autres arrondissements de Paris, il peut être commode de l'atteindre par la station de métro Jussieu (lignes 7 et 10 du métro de Paris). Arrivé place Jussieu, on emprunte la rue du même nom vers le Jardin des plantes qu'on traverse alors de part en part dans le sens de la largeur, en maintenant un cap presque rectiligne... et à la sortie du Jardin, on est rue Buffon (à hauteur du numéro 43), tout cela ne représentant qu'à peine 5 minutes de marche.

Notes et références[modifier | modifier le code]