510

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page concerne l'année 510 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]


  • Le général ostrogoth Ibba entre en Espagne et expulse de Barcelone, la nouvelle capitale wisigothique, l'usurpateur Geisalic, qui se réfugie en Afrique pour demander de l'aide au roi des Vandales Thrasamund[2]. De retour d'Afrique, Geisalic se cache pendant un an en Aquitaine, puis battu près de Barcelone, il repart vers la Durance, en territoire burgonde, où il est capturé et mis à mort[3] (511 ou 512).

Naissances en 510[modifier | modifier le code]

Pas de naissance connue.

Décès en 510[modifier | modifier le code]

Pas de décès connu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Eduard von Muralt, Essai de chronographie byzantine : Pour servir à l'examen des annales du bas-empire et particulièrement des chronographes slavons de 395 à 1057, St. Petersbourg, Eggers, (lire en ligne)
  2. Herwig Wolfram, The Roman Empire and its Germanic peoples, University of California Press, (ISBN 0520085116, lire en ligne)
  3. Michel Rouche, L'Aquitaine : des Wisigoths aux Arabes, Éditions de l'École des hautes études en sciences sociales, Éditions Touzot, (lire en ligne)
  4. Jean Jolly, Histoire du continent africain : De la préhistoire à 1600, Editions L'Harmattan, (ISBN 2738446884, lire en ligne)
  5. Rama Shankar Tripathi, History of ancient India, Motilal Banarsidass Publ., (ISBN 8120800184, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]