Rosier floribunda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
'Else Poulsen' (Poulsen 1924), une des premières floribundas.
Rosier floribunda 'Holstein' (Kordes 1938)
'Orange Korona' (Kordes 1955), exemple de rosier floribunda

Les rosiers floribundas ou rosiers à fleurs en bouquets sont un groupe de cultivars de rosiers créés par des rosiéristes par hybridation de rosiers polyanthas et de rosiers thé. Un des premiers rosiers floribundas a été obtenu par la maison danoise Poulsen en 1907 avec 'Rödhätte'[1]. Cette maison a continué les hybridations, comme 'Else Poulsen' en 1924, puis 'Kirsten Poulsen' en 1925. Il fallait créer des roses à la floraison abondante pendant les étés courts scandinaves et capables de résister au froid. En Allemagne, c'est le rosier 'Gruss an Aachen' (1909) qui possède toutes les caractéristiques de ce groupe. Ces roses sont à l'époque qualifiées d'« hybrides de polyanthas ». D'autres obtenteurs ont commencé à créer des variétés similaires et en 1930 le nom de « floribunda » a été inventé par le Dr Jean-Henri Nicolas de la maison Jackson & Perkins aux États-Unis. C'est ainsi que ce terme est utilisé depuis pour désigner les cultivars comptant dans leur ascendance des roses issues de rosiers thé et de polyanthas.

Caractéristiques et utilisation[modifier | modifier le code]

Ces rosiers se caractérisent par leur floraison abondante et prolongée. Les fleurs, relativement plus grandes que chez les polyanthas, sont réunies en bouquets abondants. Ce sont des rosiers souvent utilisés en plates-bandes.

Le croisement de certains rosiers floribundas et d'hybrides de thé a donné naissance à la classe des grandifloras.

Exemple de cultivars[modifier | modifier le code]

(HT) : Hybrides de Thé (F) : Floribunda

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) R. Phillips et M. Rix, The Ultimate Guide to Roses, Macmillan, 2004, p. 226

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]