Rosier thé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les « Rosiers Thé », ou Rosiers à odeur de thé, sont des hybrides de rosiers issus de croisements effectués par des rosiéristes.

Description[modifier | modifier le code]

Les « Rosiers Thé », ou Rosiers à odeur de thé, sont issus de croisements entre d'une part un Rosa × odorata donc un des hybrides de Rosa chinensis × Rosa ×odorata nothovar. gigantea (soit Rosa ×odorata 'Hume's Blush Tea-scented China' soit Rosa ×odorata 'Park's Yellow Tea-scented China') et d'autre part un rosier Bourbon (Rosa chinensis × Rosa gallica ou Rosa damascena 'semperflorens' ou un rosier Noisette (Rosa moschata × 'Old Blush')[1].

Le premier rosier Thé, 'Adam', obtenu en 1833 pour certains aurait disparu, pour d'autres ce serait 'the President'[2]

Les Rosiers Thé historiques, qui sont peu rustiques, ressemblent aux hybrides de thé, et beaucoup ont un port grimpant (climbing). Leur taille doit être très modérée, sinon ils fleurissent moins.

hybrides[modifier | modifier le code]

  • les Thé-Polyantha, hybrides entre des rosiers Thé et de rosiers Poliantha, buissons à petites fleurs odorantes et remontantes.
    • 'Bloomfield Abundance' sport de 'Cécile Brunner', Thomas 1920, petites fleurs roses groupées en panicules portant jusqu'à 30 fleurs
    • 'Cécile Brunner' aux petites fleurs rose pâle en panicules (12 fleurs max) et 'Climb.Cécile Brunner', Hops 1914
    • 'Perle d'Or' Rambaux vers 1883, ou 'Yellow Cécile Brunner', d'un chamois virant au crème teinté de saumon.
  • les hybrides de thé issus d'Hybrides remontants et de rosiers Thé, les rosiers buissons à grandes fleurs.

La plantation[modifier | modifier le code]

Planter le rosier de préférence en exposition ensoleillée ou mi-ombre, à l'automne ou au printemps.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charlotte Testu, Les Roses anciennes, La Maison rustique Flammarion, pp. 147 à 152 (ISBN 2-7066-0139-6)
  2. Peter Beales, Roses, éd. du Chêne, (ISBN 2-85108-589-1) p. 349

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]