Hybride remontant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les rosiers ' hybrides remontants' sont issus de croisements entre des rosiers galliques, des rosiers à cent feuilles, des rosiers de Damas ou des rosiers Bourbon et des rosiers thé. Ils peuvent aussi être issus du croisement entre hybrides remontants. Ils ont tous été créés par des rosiéristes entre 1837 et 1900. Il en a existé des milliers qui ont presque tous disparu, en partie à cause de leur fort caractère mutant. Peu ont une floraison continuelle mais tous remontent de façon plus ou moins régulière.

Description[modifier | modifier le code]

'Souvenir du Docteur Jamain'

Sauf une exception (1 grimpant, 'Albert la Blotais' à fleurs poupres) ce sont tous des buissons d'environ 1,50 m, parfumés, rustiques mais très sensibles aux maladies cryptogamiques par temps humide. Celles historiques, ou encore cultivées sont peu nombreuses [1]:

  • 'Duchesse de Suterland', rose, obtenu par Laffay en 1839
  • 'Baronne Prévost' à grandes fleurs plates roses obtenu par Deprez en 1842
  • 'Triomphe de l'exposition (Margottin 1855) aux fleurs plates très doubles cramoisies
  • 'Empereur du Maroc' autre semis de 'Géant des Batailles' (obtenu par Guinoisseau) le premier vrai rosier rouge cramoisi sans reflets pourpre, en fleurs de 6 cm, plates aux pétales tuyautés, odorantes.
  • 'Reine des violettes', semis de 'PiusIX' à fleurs poupre foncé, odorantes, à pétales enroulés comme les roses galliques
  • 'Baron Giraud de l'Ain' aux fleurs doubles à bords ondulés cramoisi
  • 'Baronnes Rothschild' rose foncé, son sport 'Merveille de Lyon' aux fleurs en coupe blanches, et son sport 'Spencer' à fleurs globuleuses roses
  • 'Général Jacqueminot' un semis de 'Gloire des rosomanes' fécondé par 'Géant des Batailles' (hybride remontant disparu)
  • 'Souvenir du Docteur Jamain', rouge cramoisi avec des fleurs de 8 cm, il s'en dégage un subtil parfum, il est créé par Lacharme en 1865.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charlotte Testu, Les roses anciennes, La Maison rustique - Flammarion, Paris, 1984, (ISBN 2-7066-0139-6), p. 169 à 178.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :