Rosa von Praunheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rosa von Praunheim.

Rosa von Praunheim, de son vrai nom Holger Bernhard Bruno Mischwitzky, est un écrivain et réalisateur allemand, né à Riga (Lettonie) le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Militant LGBT, il choisit son pseudonyme en référence au triangle rose attribué aux homosexuels par les nazis. Avec entre autres le réalisateur Werner Schroeter, il accompagne le mouvement de libération gay en Allemagne par ses livres et ses courts-métrages (Ce n'est pas l'homosexuel qui est pervers, mais la situation dans laquelle il vit, 1970).

Il réalise de nombreux documentaires sur la culture underground, le mouvement gay, le SIDA et le transsexualisme. Il a reçu le prix du jury au Teddy Award pour Die Aids Trilogie en 1990.

Il est élu membre de l'Académie des arts de Berlin en 2009[1]. Son compagnon est Oliver Sechting.

Livres[modifier | modifier le code]

  • Männer, Rauschgift und der Tod. 1967
  • Oh Muvie. 1968, Fotoroman mit Elfie Mikesch
  • Sex und Karriere. Rowohlt TB-V., 1978, (ISBN 3-499-14214-7)
  • Armee der Liebenden oder Aufstand der Perversen. 1979, (ISBN 3-881-67046-7)
  • Gibt es Sex nach dem Tode. Prometh Verlag, 1981, (ISBN 3-922-00930-1)
  • Rote "Liebe" : ein Gespräch mit Helga Goetze.. Prometh Verl., 1982, (ISBN 3-922-00947-6)
  • 50 Jahre pervers. Die sentimentalen Memoiren des Rosa von Praunheim.. Verlag Kiepenheuer & Witsch, 1993, (ISBN 3-462-02476-0)
  • Folge dem Fieber und tanze: Briefwechsel mit Mario Wirz. Aufbau-Verlag, 1995
  • Mein Armloch. Martin Schmitz Verlag, 2002, Gedichte
  • Die Rache der alten dicken Tunte. 2006, Fotobuch
  • Die Bettwurst und meine Tante Lucy. 2006, Fotobuch

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

  • 1970 : Ce n'est pas l'homosexuel qui est pervers mais la société dans laquelle il vit (Nicht der Homosexuelle ist pervers, sondern die Situation, in der er lebt), (65 min)
  • 1979 : Tally Brown, New York, (80 min)
  • 1979 : Armee der Liebenden oder Revolte der Perversen (Army of Lovers, Armée d'amour) (107 min)
  • 1986 : Ein Virus kennt keine Moral (Un virus sans morale) (82 min)
  • 1990 : Die Aids Trilogie : Schweigen=Tod (50 min)
  • 1992 : Je suis ma propre femme, sur Charlotte von Mahlsdorf
  • 1995 : Neurosia - 50 Jahre pervers (89 min)
  • 1995 : Vor Transsexuellen wird gewarnt (Transsexual Menace) (60 min) (pour la télévision)
  • 1997 : Gay et pas froid aux yeux (pour Arte)
  • 1998 : Schwuler Mut - 100 Jahre Schwulenbewegung (90 min)
  • 1999 : Can I Be Your Bratwurst, Please ?, (29 min), avec Jeff Stryker
  • 2000 : Fassbinder et les femmes, (90 min)
  • 2002 : Les Tantouzes ne mentent pas, (90 min)
  • 2002 : Rosa, tu crains ! (TV), (70 min)
  • 2005 : Wer is Helene Schwarz ? (documentaire, 85 min)
  • 2013 : Je me sens disco (Ich fühl mich Disco) d'Axel Ranisch
  • 2015 : Härte

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]