Rosa sect. Caninae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Caninae

Rosa section Caninae est l'une des onze sections du sous-genre Eurosa.

Caractéristiques générales[modifier | modifier le code]

Rosa canina
Églantine
Rosa glauca
Cynorrhodons (Rosa canina)

Les rosiers de la section des Caninae sont connus sous le nom d'églantiers. Ils ont des tiges dressées ou arquées aux nombreux aiguillons recourbés, plus rarement droits.

Les feuilles sont composées imparipennées et comptent 5 ou 7 folioles. Elles sont parfois velues (Rosa tomentosa, Rosa villosa).

Les fleurs, de couleur variant suivant les espèces de blanche à rosée ou rose, sont simples, à cinq sépales lobés et sont réunies en corymbes.

Chez les Caninae, le nombre chromosomique de base est n=7, la plupart des espèces étant pentaploïdes. Particularité, à la méiose, le pollen n'hérite que d'un jeu de chromosomes (7), tandis que l'ovule reçoit 4x7 chromosomes[1]. La reproduction peut-être autogame ou allogame. Les croisements interspéficiques sont fréquents au sein de la section.

Origine et distribution[modifier | modifier le code]

Les rosiers de la section Caninae sont originaires d'Europe (y compris les Îles Britanniques, le sud de la Scandinavie et l'ouest de la Russie), d'Afrique du Nord (Maghreb) et d'Asie Mineure (Turquie, Liban, Syrie) :

  • Rosa canina ou églantier, rosier rubiginosa ou « églantine », ainsi que leurs hybrides dont magnifica pourrait être une réversion et la réapparition de Rosa rubiginosa 'Duplex' connue avant 1629 et disparue.
  • Rosa pomifera, Rosa orientalis (nain), Rosa mollis, Rosa agrestis, Rosa tomentosa et huit autres, tous à fleurs roses.

Certaines espèces se sont naturalisées dans d'autres continents : Amérique, Océanie. En particulier Rosa rubuginosa est considérée comme une plante envahissante en Nouvelle-Zélande.

Principales espèces[modifier | modifier le code]

Culture et utilisation[modifier | modifier le code]

Des Caninæ, notamment Rosa canina, servent de porte-greffe pour diverses variétés de rosiers.

Des variétés horticoles ont été sélectionnées pour la culture ornementale.

Des graines de Rosa rubiginosa, on extrait l'huile de rose musquée du Chili, utilisé dans l'industrie cosmétique[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]