Rosa sect. Chinenses

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chinenses

Rosa section Chinenses est l'une des onze sections du sous-genre Eurosa.

Caractéristiques générales[modifier | modifier le code]

Ce sont des arbustes dressés ou grimpants, aux tiges munis d'aiguillons recourbés.

Les feuilles sont composaées imparipennées, comptant de cinq à sept folioles, plus rarement sept, aux stipules adnées étroites.

Les fleurs sont solitaires ou groupées, aux styles libres.

Origine et distribution[modifier | modifier le code]

Les rosiers de la section Chinenses sont originaires de Chine, du Myanmar, du nord de la Thaïlande et du nord du Viêt Nam.

Principales espèces[modifier | modifier le code]

Cette section comprend trois espèces[1] :

Culture et utilisation[modifier | modifier le code]

Ces rosiers, en particulier Rosa chinensis var. semperflorens (Curtis) Koehne, Deut. Dendrol., ont apporté aux hybrideurs un caractère très apprécié et généralement absents des espèces connues en Europe avant le XVIIIe siècle, le caractère « remontant » de la floraison, c'est-à-dire leur capacité de refleurir au cours de l'été voire de fleurir continuellement jusqu'à la fin de l'automne.

Ce sont les hybrides des Chinenses qui ont créé les rosiers Portland, rosiers Noisette, les rosiers Bourbon, les rosiers thé, donc les rosiers polyantha, les hybrides de thé et tous les rosiers modernes.

La curieuse rose verte est une variété de Rosa chinensis.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]