Rosa persica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rosa persica Michx. ex J.F.Gmel. est un rosier nain originaire des régions steppiques d'Asie centrale depuis l'Afghanistan et l'Iran jusqu'à la Sibérie occidentale vers le nord. Cette jolie fleur a été découverte au mois de janvier 1784 par le botaniste André Michaux, dans les monts Zagros, dans sa route entre Bouchehr et Chiraz[1]. Il a été le premier à en faire une description scientifique et à en ramener des graines en Europe.

Description[modifier | modifier le code]

Ses feuilles sont simples, sans stipules, ce qui caractérise la forme Hulthemia. C'est à cause de ce caractère qu'un genre Hulthemia avait été séparé du genre Rosa avant d'être finalement abandonné.

Cet arbuste bas (50 à 80 cm) a des tiges brun rouge très drageonnantes. Les feuilles simples de 1,5 à 3 cm de long sont dentelées. Les fleurs isolées sont jaune d'or avec une tache brune à la base des pétales[2].

Cultivars et hybrides[modifier | modifier le code]

  • Rosa × hardii ou xHulthemosa hardii (Hulthemia persica × Rosa clinophylla) obtenu dans les jardins du Luxembourg avant 1836. Il a été introduit en culture par Hardy. Haut de 2 m, il présente un feuillage vert sombre et des fleurs simples jaune vif avec une tache rouge à la base des sépales.
  • il a existé au moins un autre hybride spontané avec un spécimen du genre rosa.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'histoire de cette découverte est racontée dans L'extraordinaire voyage d'un botaniste en Perse, par Régis Pluchet, éditions Privat, 2014.
  2. Charlotte Testu, Les roses anciennes, La Maison rustique - Flammarion, Paris, 1984, (ISBN 2-7066-0139-6), p. 195.

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Hulthemia persica Bornm.
  • Rosa simplicifolia Salisb.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]