Rosa henryi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rosa henryi est une espèce de rosier, classée dans la section des Synstylae, originaire de Chine.

Il pousse entre 1700 et 2000 mètres d'altitude dans les bordures forestières et les broussailles, dans les vallées et les terres agricoles.

Description[modifier | modifier le code]

Cette plante est un arbrisseau grimpant, de 3 à 8 mètres de haut. Les tiges portent des aiguillons recourbés, qui sont absents des rameaux florilèges.

Les feuilles, glabres ou faiblement pubescentes, ont généralement cinq folioles elliptiques à base arrondie de 4,5 à 8cm de long[1].

Les fleurs, simples, blanches, odorantes, de 3 à 4 cm de diamètre, sont regroupées par 8 à 15 en corymbes ombelliformes. La floraison, abondante, se produit du milieu à la fin de l'été.

Les fruits sont rouge brunâtre.

Culture et utilisation[modifier | modifier le code]

Rosa henrii est cultivé comme plante ornementale pour la beauté de ses fleurs.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Charlotte Testu, Les roses anciennes, La Maison rustique - Flammarion, Paris, 1984, (ISBN 2-7066-0139-6), p. 128.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]