Roman sentimental (XVIIIe siècle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Roman d'amour.

Le roman sentimental (de l'anglais sentimental novel) ou roman de sensibilité est un genre littéraire du XVIIIe siècle qui célèbre les concepts émotionnels et intellectuels du sentiment, du sentimentalisme et de la sensibilité. Le sentimentalisme, qu'il faut distinguer de la sensibilité, était à la mode dans la poésie et la fiction en prose du début du XVIIIe siècle.

Les romans sentimentaux s'appuient sur les réactions émotionnelles de leurs lecteurs et de leurs personnages. Ils comportent des scènes de détresse et de tendresse, et l'intrigue est arrangée pour développer à la fois les émotions et les actions. Le résultat est une valorisation du « sentiment de finesse », dépeignant les personnages comme une source d'émotion raffinée et sensible[1],[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Richard Maxwell et Katie Trumpener, The Cambridge Companion to Fiction in the Romantic Period, Cambridge University Press, (ISBN 9781139827911, lire en ligne)
  2. (en) « Sentimental novel », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 28 mars 2018)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Laura Sue Fuderer, The Female Bildungsroman in English: An Annotated Bibliography of Criticism, Modern Language Association of America, (ISBN 9780873529624, lire en ligne).
  • (en) Shirley Samuels, The Culture of Sentiment: Race, Gender, and Sentimentality in 19th-Century America, Oxford University Press, (ISBN 9780195362527, lire en ligne).