Roland Schmitt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schmitt.
Roland Schmitt
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance
Lieu Eaubonne (France)
Décès (à 42 ans)
Lieu Lyon (France)
Taille 1,70 m (5 7)
Poste Milieu de terrain
Parcours professionnel1
Saisons Club 0M.0(B.)
1934-1936 Drapeau : France RC Paris
1936-1939 Drapeau : France FC Sète
1939-1945 Drapeau : France Toulouse FC
1945-1946 Drapeau : France Lyon OU
Sélections en équipe nationale2
Années Équipe 0M.0(B.)
1939-1942 Drapeau : France France 2 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Roland Schmitt, né le 5 juin 1912 à Eaubonne et mort le dans le 5e arrondissement de Lyon, est footballeur international français.

Carrière[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Son poste de prédilection est milieu de terrain. Il compte deux sélections en équipe de France de football :

Son match face à la Pologne fut plutôt réussi dans la mesure où l'équipe de France tira cinquante-trois fois au but[réf. souhaitée]. Pour sa seconde sélection, il se montra moins rigoureux quant aux consignes de Gaston Barreau[réf. souhaitée]. Il aurait été rendu responsable de la défaite face aux Suisses[réf. souhaitée].

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Les jardins familiaux de Saint-Maurice-de-Beynost en février 2012 ; anciennement Stade Roland-Schmitt et anciennement encore Stade de la soie.

Après sa carrière de joueur, il devient entraîneur : d'abord au LOU puis à l'Olympique Saint-Maurice (OSM) de Saint-Maurice-de-Beynost[2]. Après la mort de Roland Schmitt, le stade de football de L'OSM, est baptisé « Stade Roland-Schmitt ». À la suite de sa non-utilisation (consécutive à la fusion à laquelle participa l'OSM en 1999 pour donner naissance à Ain Sud Foot), le stade Roland-Schmitt ne fut plus utilisé (remplacé par le Stade du Forum). En 2010, le stade est reconverti en jardins familiaux[3].

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Champion de France (1936) avec le RC Paris
  • Champion de France (1939) avec le FC Sète

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Schmitt sur fff.fr.
  2. Annie Schwartz, Saint-Maurice-de-Beynost d'hier à aujourd'hui, (ISBN 2-9515418-0-5), p. 311.
  3. « Il y a un an… Les jardins familiaux sortaient de terre » [PDF], sur bugey-cotiere.com, Journal de la Côtière, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Denis Chaumier, Les bleus, Larousse.