Rock Island Arsenal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rock Island Arsenal
Image illustrative de l’article Rock Island Arsenal
Rock Island Arsenal, Quarters 1 (Rock Island) (en) (Building 301)

Lieu Rock Island Arsenal (en) (Illinois)
Construction 1862
Utilisation 1862 - présent
Appartient à Drapeau des États-Unis États-Unis
Contrôlé par US Army
Garnison Joint Munitions Command (en)
Joint Manufacturing and Technology Center
U.S. Army Corps of Engineers, Rock Island District
U.S. Army Sustainment Command
First United States Army
Effectifs 250 militaires
6000 civils
Site internet http://www.ria.army.mil/
Coordonnées 41° 31′ 01″ nord, 90° 32′ 31″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Illinois

(Voir situation sur carte : Illinois)
Rock Island Arsenal

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Rock Island Arsenal

Le Rock Island Arsenal est une installation de l'US Army situé à Rock Island Arsenal (en) dans l'Illinois sur le fleuve Mississippi. Le site fabrique du matériel militaire et des munitions depuis les années 1880. Fondée à la fois comme un arsenal et une usine d'armement, aujourd'hui, le site fournit la fabrication, la logistique et les services de soutien de base pour les forces armées américaines. C'est aussi la seule fonderie active de l'armée américaine et le site fabrique des munitions et de l'équipement, y compris l'artillerie, des montures de canons, des mécanismes de recul, des sous-systèmes d'armes légères, des armes antiaériennes, des lance-grenades, armes simulateurs, et une foule de composants associés comme le Tank Mark VIII, le M198 howitzer ou encore le Howitzer 105 mm M119. Environ 250 militaires et 6000 civils y travaillent.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site est utilisé par le gouvernement dès 1816 avec la construction de Fort Armstrong.

Le musée[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • (en) Lonnie R. Speer, Portals to Hell : Military Prisons of the Civil War, Mechanicsburg, PA, Stackpole Books, (1re éd. 1997) (ISBN 0-8032-9342-9).
  • (en) Mary Chestnut, A Diary from Dixie, New York, Gramercy Books, (ISBN 0-517-18266-1).

Ressources numériques[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]