Roberto Fernández Retamar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fernández.
Roberto Fernández Retamar
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Président
Casa de las Americas
depuis
Député à l'Assemblée nationale de Cuba
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
La HavaneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Parentèle
Leiden Gomis Fernández (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Roberto Fernández Retamar, né le à La Havane (Cuba) et mort le [1] dans la même ville[réf. nécessaire], est un poète et essayiste cubain.

Proche de Fidel Castro, il a également occupé plusieurs fonctions politiques. Directeur de la Casa de las Américas de 1986 à 2019[2], il a reçu le Prix international Unesco/José Martí le 23 janvier 2019 [3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Roberto Fernández Retamar à la droite de Roque Dalton en 1969.

Fernández a également siégé au Conseil d'État de Cuba. Très proche confident de Che Guevara et de Fidel Castro, il est resté une figure centrale à Cuba depuis la révolution de 1959. Fernández a également écrit plus d'une douzaine de collections de poèmes et a fondé le magazine culturel Casa de las Américas.

Le professeur Joao Cesar Castro de Rocha, de l'université de Manchester, a décrit Retamar comme « l'un des intellectuels latino-américains les plus distingués du XXe siècle ». En 1989, il a reçu le Prix national de littérature – le prix littéraire national de Cuba et la plus importante récompense de ce type.

Publications (sélection)[modifier | modifier le code]

Wikitext.svg
La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (juillet 2019). Découvrez comment la « wikifier ».
  • L'élégie comme un cantique, La Havane, 1950
  • Patrie 1949-1951, La Havane, 1952
  • Louanges, conversations. 1951-1955, Mexique, 1955
  • Retour de l'ancien espoir, La Havane, 1959
  • À sa place, poésie, La Havane, 1959
  • Avec les mêmes mains 1949-1962, La Havane, 1962
  • Histoire ancienne, La Havane, 1964
  • La poésie rassemblée. 1948-1965, La Havane, 1966
  • Bonne chance à vivre, Mexique, 1967
  • Que nous verrons brûler, La Havane, 1970. Publié simultanément à Barcelone dans Ed. El Bardo avec le titre de Quelque chose de semblable aux monstres antédiluviens
  • À qui de droit (Poésie 1958-1970), Mexique
  • Carnet parallèle, La Havane, 1973
  • Circonstance de la poésie, Buenos Aires, 1974
  • L'heritage espagnol : une réfutation de la Légende noire, un article de R.F. Retamar publié dans Le Courrier de l'Unesco (1977)
  • La revanche de Caliba, un article de R.F. Retamar publié dans Le Courrier de l'Unesco (1981)
  • Le métissage culturel : la fin du racisme ?, un article de R.F. Retamar publié dans Le Courrier de l'Unesco (1983)
  • Vers le nouveau, La Havane, 1989
  • Nous avons construit une joie oubliée. Poésies choisies (1949-1988), Madrid, 1989
  • Ma fille aînée va à Buenos Aires, La Havane, 1993
  • Quelque chose de semblable aux monstres antédiluviens. Poésie sélectionnée de 1949 à 1988, La Havane, 1994
  • Les choses du coeur, La Havane, 1994
  • Une salve d'avenir, Matanzas, Cuba, 1995
  • Ici, Caracas, 1995
  • Ce genre de poème. Anthologie poétique, Porto Rico, 1999
  • Verses, La Havane, 1999
  • Heureux les normaux.
  • Poèmes choisis 1994-1999, Mexique, 2002
  • D'une plume de faisan. Poets in my poems, Córdoba (Espagne), 2004
  • Anthologie personnelle, Mexique, 2004
  • Notre feu, Lima, 2006
  • Cinq poèmes grecs, La Havane, 2006
  • Ce qui dicte le feu, Caracas, 2008
  • Conversa Antoloxía 1951-1996, Vigo, 2009
  • Nous les survivants. Anthologie poétique, Santiago du Chili, 2010
  • Retour de l'ancien espoir, La Havane, 2010
  • Une économie d'avenir. Nouvelle anthologie personnelle, Buenos Aires, 2012
  • Circonstances de la poésie, Paris, 2014
  • Histoire ancienne, La Havane, 2015

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le poète cubain Roberto Fernandez Retamar est mort », Le Monde, 21 juillet 2019, [lire en ligne]
  2. (es) Site officiel de la Casa de las Américas.
  3. « Le poète cubain Roberto Fernández Retamar lauréat du Prix international Unesco/José Martí 2019 », Unesco, 23 janvier 2019 [1]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Elzbieta Sklodowska et Ben A. Heller (dir.), Roberto Fernández Retamar y los estudios latinoamericanos, Instituto Internacional de Literatura Iberoamericana, Université de Pittsburgh, Pittsburgh, PA, 2000, 375 p. (ISBN 1-930744-01-3).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]