RBX

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rbx.
RBX
Surnom The Narrator
Nom de naissance Eric Dwayne Collins
Naissance (43 ans)
Long Beach, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, producteur, compositeur
Genre musical Hip-hop, gangsta rap, rap west coast, G-funk, rap hardcore, RnB
Années actives Depuis 1991
Labels Death Row Records (1992–1994), Premedited Entertainment (1995), Aftermath Entertainment (1996–2001), Doggystyle Records (depuis 2001)

RBX, de son vrai nom Eric Collins, né le à Long Beach en Californie, est un rappeur américain. Il est le cousin de Snoop Dogg et de Daz Dillinger. Contrairement aux rumeurs, Collins n'a aucun lien de parenté avec Bootsy Collins, bien qu'ils soient bons amis[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

RBX se joint à Death Row Records en 1992 avec ses cousins Snoop Dogg et Daz Dillinger de Tha Dogg Pound[2]. Il fait ses débuts avec l'album The Chronic de Dr. Dre, et celui de son cousin Snoop Dogg, Doggystyle. RBX est un acronyme pour Really Born Unknown[3]. En raison d'un conflit contractuel avec Suge Knight, il quitte Death Row en 1994 pour le label indépendant Premedited Entertainment, et publie son premier album solo, The RBX Files, le [4]. L'album, produit par Greg Royal, atteint la 62e place du Billboard 200[5]. Il s'attaque alors à Death Row, Suge Knight et particulièrement à Dr. Dre sur des titres comme A.W.O.L. Escape From Death Row. RBX exprime sa foi musulmane à travers des messages positifs.

En 1995, il publie A.W.O.L., une diss song envers Dr. Dre[6]. En 1996, il présente ses excuses à Dr. Dre pour son attaque et intègre le nouveau label de ce dernier, Aftermath Entertainment. Il participe alors à l'album Dr. Dre Presents... The Aftermath sur les morceaux East Coast/West Coast Killaz et Blunt Time. Le , RBX publie son double EP The X-Factor / No Mercy, No Remorse, avec des productions de Polarbear d'Infinite Mass[7]. De par ses connexions avec Dr. Dre, il fait une apparition remarquée sur l'album d'Eminem, The Marshall Mathers LP sur le morceau Remember Me aux côtés de Sticky Fingaz.

En 2001, il quitte le label de Dr.Dre pour rejoindre celui de Snoop Dogg, Doggystyle Records. Sous ce label, RBX sortira trois albums solo: Ripp tha Game Bloody (Street Muzic) en 2003, The Shining en 2004 et Broken Silence en 2007. Il a également sorti en 2010 l'album Concrete Criminalz en collaboration avec Bigg Rocc.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1995 : The RBX Files
  • 1999 : No Mercy, No Remorse
  • 2003 : Ripp tha Game Bloody (Street Muzic)
  • 2004 : The Shining
  • 2007 : Broken Silence
  • 2010 : Concrete Criminalz (avec Bigg Rocc)

EPs[modifier | modifier le code]

  • 1999 : The X Factor

Collaborations[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jose, « RBX Interview », Dubcnn Sits Down With RBX & Napsac Ent., The Westcoast News Network,‎ (consulté le 17 juin 2009).
  2. (en) « RBX Discography », Discogs (consulté le 21 mars 2009).
  3. (en) Steve Huey, « RBX Biography », sur AllMusic (consulté le 28 décembre 2015).
  4. (en) Alex Henderson, « RBX - The RBX Files Overview », sur AllMusic (consulté le 28 décembre 2015).
  5. (en) « RBX - The RBX Files Awards », sur AllMusic (consulté le 28 décembre 2015).
  6. (en) « RBX Recalls Running Up On Suge Knight », sur HipHopDX,‎ (consulté le 28 décembre 2015).
  7. (en) Alex Henderson, « RBX - No Mercy, No Remorse Overview », sur AllMusic (consulté le 28 décembre 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]