Région du Sud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Région du Sud
Administration
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Chef-lieu Ebolowa
Départements Dja-et-Lobo
Mvila
Océan
Vallée-du-Ntem
Gouverneur Jules Marcellin Ndjaga
Code minéralogique SU
Démographie
Population 534 900 hab. (2001)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Superficie 4 711 000 ha = 47 110 km2
Localisation
Localisation de la province
Localisation de la province

La Région du Sud est l'une des dix régions[1] du Cameroun.

Située dans le sud-ouest du pays, elle est bordée au nord-ouest par la région du Littoral, au nord par la région du centre et à l'est par la région de l'est. La partie méridionale de la région est limitrophe de trois pays : la Guinée équatoriale, le Gabon et la République du Congo.

La région du sud possède une façade maritime sur le golfe de Guinée, laquelle occupe tout son flanc occidental.


Subdivision[modifier | modifier le code]

La région qui se compose de 4 départements couvre une superficie de 47 110 km2 et abrite plus de 534 900 habitants[2]. Son chef-lieu est la ville d'Ebolowa.

South Cameroon divisions.png

Département Chef-lieu Superficie Population (2001)
Dja-et-Lobo
Mvila
Océan
Vallée-du-Ntem
Sangmélima
Ebolowa
Kribi
Ambam
19 911
8 697
11 280
7 303
173 219
163 826
133 062
64 747


Personnalités[modifier | modifier le code]

Alexis Symphorien EMVONO, Oba'a Mbeti, Martin Paul Samba, Simon Nko'o Etoungou, Samuel Mvondo Ayolo, Josué Mvondo Eto'o, Jean Essiane Aka'a,Charles Assale, Paul Biya, Jacques Fame Ndongo, Jean-Marc Ela,Edgard Alain Mebe Ngo'o, Jean Mfoulou, Louis-Paul Eyamo Mvondo, Martin Medjo, Jean Mbang Eto, Joseph Ellé, Isabelle Akoumba Moneyang, Akame Mfoumou Edouard, Louis Paul Motaze, Martin Belinga Eboutou, Edgard Alain Mebe Ngoo, Jean Foumane Akam,George Hervé Ateba, Ollé Ollé Bertin, Remy Ze Meka, Serge Habraham Biwole Abolo, Meyong Ze Francis, Colonel Mvom Jacques Didier Lavenir, Colonel Emmanuel Félix Meka Meka, Polycarpe Aba'a, Abolo Abolo Joel pascal Thierry, Essam Essam Francois, Evariste Evane, Elono Daniel Pascal, Mendo Ze Gervais, Général Semengue Pierre, André Akam Akam,Général Asoo Emane Benoit, Général Meka René Claude, Bernadette Mbarga, Jean Claude Ngbwa, Jean Claude Ekoo, Jean Pierre Biyitti, Samuel Ebo'o, Elanga Obam Georges, Abessolo Jean-Claude, Owono Ateba Pierre, Charles Ateba Eyene, Engelbert Mveng, Dominique Obounou Akong, Jean Louis Essame Oyono, Ferdinand Oyono, Guillaume Oyono Mbia, Philemon Zo'o Zame, Eba'ah Bengono Maurice, Christian Abolo Mbita, Patrice Melom, Jules Doret Ndongo, Alain Noel Olivier Mekulu, André Noel Essiane, Louis-Maxime Meka Meka, jean Claude Eko'o Akouafane, Guy Zo'o Oloumane, Zame Zame Dieudonné Bertin, Zang Abomo, Daniel Adam's OYONO, Jean Albert MBARGA MVONDO.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est dans cette région qu'est apparu l'Efulameyon (ou Union Tribale Ntem-Kribi), un des mouvements politiques menant à la création de l'Union des populations du Cameroun en vue de la décolonisation[3].

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En 2008, le président de la république du Cameroun, Paul Biya a signé un décret abolissant l'appellation « Provinces » pour lui substituer celle de « Régions »
  2. * « Site de la CVUC (COMMUNES ET VILLES UNIES DU CAMEROUN : Région du Sud »
  3. J-A Mbembé, La naissance du maquis dans le Sud-Cameroun, Éditions Karthala,‎ (lire en ligne), p. 255