Récréation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Récréation dans le bac à sable

La récréation (familièrement, la "récré") est une pause accordée aux élèves des écoles, collèges et lycées.

En France, il y a deux récréations le matin pour les petits de la première section de maternelle au CP et une seule pour les CM1 et plus. L'après-midi, il n'y en a qu'une, quel que soit le niveau de l'enfant.

La durée de chaque récréation est en général de vingt minutes à l'école primaire et quinze minutes dans le secondaire. Elle ne doit pas être confondue avec l'intercours dans le secondaire, qui constitue l'intervalle nécessaire entre deux cours (environ cinq minutes), afin de permettre aux élèves et professeurs de changer de salle.

Ces moments de détente permettent aux élèves de se délasser et de ne pas avoir une succession trop longue d'heures d'enseignement. Elle ne permet plus de manger le goûter car ce dernier est désormais interdit dans les écoles françaises[réf. nécessaire].

À l'école et au collège, la cour de récréation est un lieu privilégié de la construction des rapports sociaux, notamment des rapports de genre. Elle a fait l'objet de travaux de plusieurs géographes notamment Muriel Monnard[1], Édith Maruejouls[2] et Emmanuelle Gilles[3].

Jeux pratiqués pendant la récréation, notamment à l'école primaire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Muriel Monnard, « Occuper et prendre place : une lecture des rapports de pouvoir dans la cour de récréation », Espaces et sociétés, vol. 166, no 3,‎ , p. 127 (ISSN 0014-0481 et 1961-8700, DOI 10.3917/esp.166.0127, lire en ligne, consulté le 2 février 2021)
  2. Cécile Bouanchaud, « "Dans les cours de récréation, les filles sont invisibilisées" », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 2 février 2021)
  3. Emmanuelle Gilles, « La cour de récréation à l’épreuve du genre au collège », sur Géoconfluences,

Sur les autres projets Wikimedia :