Province de Panama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Province de Panama
Provincia de Panama es

1519 – 1855

Description de cette image, également commentée ci-après
Carte de la province de Panama en Nouvelle-Grenade (1855)
Informations générales
Statut Gouvernorat
Capitale Panama
Démographie
Population 59 914 (est. 1789)[1]
52 322 (1851)[2]
Histoire et événements
1519 Création
1855 Suppression

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La province de Panama ou de l'Isthme, ou le gouvernorat de Panama ou de l'Isthme durant la domination espagnole, était une entité administrative et politique de la Nouvelle-Grenade. Elle fut créée en 1519 et dissoute en 1855. Sa capitale était Panama.

Histoire[modifier | modifier le code]

Paysage Sylvestre de la Province de Panamá, gravure de Jorge Juan y Santacilia et Antonio de Ulloa.

Créée en 1519 lors de la fondation de la ville de Panama par Pedro Arias Dávila, le gouvernorat de Panama est intégré à la vice-royauté du Pérou lors de l'établissement de cette dernière, en 1542.

Lorsque la real cédula du crée la vice-royauté de Nouvelle-Grenade, la province de Panama est rattachée à cette dernière.

Durant l'époque des guerres d'indépendance en Amérique du Sud, la province de Panama se déclare indépendante de l'Espagne le , rejoignant volontairement la Grande Colombie au sein de laquelle elle devient le Département de l'Isthme. Ce dernier couvre alors tout le territoire de ce qui est aujourd'hui la République de Panama et est subdivisé à partir de 1824 en deux provinces : Panama et Veragua.

Après la dissolution de la Grande Colombie, la province fait partie de la République de Nouvelle-Grenade. Jusqu'à quatre provinces composent le territoire du gouvernorat initial : Panama, Azuero, Chiriquí et Veragua.

Le [3], les quatre provinces de l'isthme de Panama fusionnent et deviennent l'État fédéral de Panama[4], un des huit États fédérés amenés à constituer à partir de 1858 la Confédération grenadine.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon les données publiées en 1789 par le secrétaire de la vice-royauté Francisco Silvestre dans son livre Descripción del Reino de Santafé de Bogotá, les provinces de Panama et Veragua comptent ensemble une population de près de 59 914 habitants[1].

Selon le recensement de 1851, la province comptait 52 322 habitantes, dont 24 474 hommes et 27 848 femmes[2].

Références[modifier | modifier le code]

(es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé « Provincia del Istmo » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b « Divisiones político administrativas del Virreinato de la Nueva Granada a finales del período colonial » [archive du ], Bibliothèque Luis Ángel Arango (consulté le 27 août 2011)
  2. a et b (es) Salvador Camacho Roldán, « Año de 1852 », Mis Memorias, Bibliothèque Luis Ángel Arango
  3. « Constitución política del Estado de Panamá de 1855 », Bibliothèque nationale du Panama, 20 de julio de 2011
  4. « Compendio de historia de Panamá, Época de la colonia », Bibliothèque Luis Ángel Arango (consulté le 27 août 2011)