District de Nouvelle-Grenade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nouvelle-Grenade.
District du Centre
Distrito del Centro

1824 – 1830

Drapeau
Drapeau
Blason
blason de la Grande Colombie
Description de cette image, également commentée ci-après
Localisation du District du Centre en Grande Colombie
Informations générales
Statut District de la Grande Colombie
Capitale Santa Fe de Bogota
Religion Catholique

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le District du Centre, ou District de Nouvelle-Grenade, est une subdivision administrative de la Grande Colombie correspondant aux actuels pays de Colombie, du Panama et la côte des Mosquitos, aujourd'hui au Nicaragua. La capitale du District est Santa Fe de Bogota[1].

Le District est créé en 1824 et inclut tout le territoire de l'ancienne Vice-royauté de Nouvelle-Grenade, qui avec les districts du Venezuela et de Quito forment le territoire de la Grande Colombie[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1819 le district comprenait tout le territoire de l'ancienne Vice-royauté de Nouvelle-Grenade. Appelé Département de Cundinamarca, il était divisé en provinces elles-mêmes divisées en cantons. Sa capitale était Bogota[2].

Après 1824, avec la Ley de División Territorial de la República de Colombia, le département de Cundinamarca est ramené à la seule région centrale de la Nouvelle-Grenade qui reçoit le nom de Distrito del Centro et englobe les départements nouvellement créés de Boyacá, Cauca, Magdalena et de l'Isthme[2].

Après la dissolution de la Grande Colombie, suite aux indépendances du District du Venezuela (le ) et du District de Quito (le ) qui deviennent les États indépendants du Venezuela et d'Équateur, ce qu'il en reste, c'est-à-dire le district de Nouvelle-Grenade, se regroupe le lors de la convention d'Apulo sous la vice-présidence provisoire de Domingo Caicedo.

Le la convention Grenadine fait du district une république indépendante, centralisée avec des tendances fédérales, appelée République de Nouvelle-Grenade (espagnol : República de la Nueva Granada). Un régime présidentiel est établi et Francisco de Paula Santander est élu par le Congrès de la République de Colombie pour quatre ans. La nouvelle constitution est adoptée le .

Politique[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Organisation territoriale[modifier | modifier le code]

Selon la Ley de División Territorial de la República de Colombia du , le District de Nouvelle-Grenade comprend 5 départements et 17 provinces :

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]