Prosper-Didier Deshayes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Prosper-Didier Deshayes

Naissance 175?
Décès
Activité principale compositeur, violoniste et danseur
Années d'activité 1764-

Œuvres principales

Le Faux serment ou la Matrone de Gonesse (1785)
Zélia ou le Mari à deux femmes (1791)
Le Congrès des rois (1794)

Prosper-Didier Deshayes (175?-1815) est un compositeur de musique d'opéra, violoniste et danseur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Prosper-Didier Deshayes commence sa carrière comme danseur. En 1764 il est nommé maître de ballet à la Comédie-Française. Vers 1774 il obtient le titre d'adjoint à l'Opéra de Paris. Il devient compositeur avec son premier opéra Le Faux serment ou la Matrone de Gonesse, une comédie mêlée d'ariettes en deux actes qui est jouée pour la première fois le 31 décembre 1785 au Théâtre du Palais-Royal à Paris et devient un succès populaire.

Il compose 18 opéras mais seuls deux ont été publiés en partition : Le Faux serment et Zélia ou le Mari à deux femmes, un drame en trois actes représenté pour la première fois à la Salle Louvois le 29 octobre 1791. Il participe également à l'opéra collectif révolutionnaire en trois actes Le Congrès des rois, qui réunissait les musiques de Deshayes et de onze autres compositeurs en 1794.

Il compose également un ballet, une symphonie, un oratorio et de la musique de chambre pour instruments à vent.

Il est mort à Paris[1],[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

Année de composition Titre Actes Première Livret Notes
1785 Le Faux serment ou la Matrone de Gonesse 2 actes , Paris, Théâtre Beaujolais L. H. Dancourt
1786 La Défaite du serpent python par Apollon 1 acte , Paris, Société des enfants d'Apollon Antoine Renou
1786 Le Paysan à prétention 1 acte , Paris, Théâtre Beaujolais Eyrand
1786 L'Auteur à la mode ou le Mari complaisant 2 actes , Paris, Théâtre Beaujolais Durival
1787 Berthe et Pépin 3 actes , Paris, Théâtre-Italien Régnard de Pleinchesne, d'après Claude-Joseph Dorat, Les Deux Reines
1788 La Chute de Phaëton 1 acte , Paris, Société des enfants d'Apollon Antoine Renou
1790 Adèle et Didier 1 acte , Paris, Théâtre-Italien Maximilien-Jean Boutillier
1791 Zélia ou le Mari à deux femmes 3 actes , Paris, Théâtre Louvois Paul-Ulric Dubuisson, d'après Goethe, Stella
1792 La Suite de Zélia 3 actes , Paris, Théâtre Louvois Paul-Ulric Dubuisson
1792 Mélite ou le Pouvoir de la nature 3 actes , Paris, Théâtre-Italien Desfontaines-Lavallée, d'après Cervantes
1792 Le Petit Orphée 4 actes , Paris, Théâtre de la Cité J. Rouhier-Deschamps et François-Pierre-Auguste Léger parodie de l'opéra de Gluck Orphée et Eurydice
1793 La Fin du jour 1 acte , Paris, Palais-Variétés J. Rouhier-Deschamps
1793 Le Mariage patriotique 2 actes , Paris, Cité-Variétés J. Rouhier-Deschamps
1794 Le Congrès des rois 3 actes , Paris, Opéra-Comique Ève Demaillot en collaboration avec Berton, Blasius, Cherubini, Dalayrac, Devienne, Grétry, Jadin, Kreutzer, Méhul, Solié et Trial fils
1794 Arlequin imprimeur ou Pourquoi écoutait-il ? 1 acte , Paris, Cité-Variétés Jacques-François Le Pitre
1795 Bella ou la Femme à deux maris 3 actes , Paris, Théâtre des Amis de la patrie Alexandre Duval
1799-1800 Don Carlos 2 actes , Paris, Opéra-Comique F. P. A. Léger et A. P. Dutrembaly
1804 Henri de Bavière 3 actes , Paris, Théâtre Molière F. P. A. Léger et A. P. Dutrembaly

Pour orchestre[modifier | modifier le code]

  • Symphonie no 5 en ré majeur

Pour instruments à vent[modifier | modifier le code]

  • 1799 : 8 Duetti, pour hautbois et basson
  • Première suite d'harmonie, pour deux hautbois, deux cors et deux bassons
  • Pièces d'harmonie à six parties
  • Quintet à vent Nr. 2 en ré majeur
    1. Andantino
    2. Scherzo - Trio
    3. Andante
    4. Rondo

Oratorio[modifier | modifier le code]

  • Les Macchabées

Ballet[modifier | modifier le code]

  • 1787 : Delie, en un acte

Références[modifier | modifier le code]

  1. Michael Fead et Michel Noiray, « Deshayes [Des Hayes, Deshays], Prosper-Didier » in Sadie (1992) 1: 1131–1132.
  2. Wild et Charlton (2005), p. 200.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]