Jean-Pierre Solié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’opéra ou l’opérette
Cet article est une ébauche concernant l’opéra ou l’opérette.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jean-Pierre Solié.
Portrait gravé par Antoine Cardon, d'après Henri-François Riesener.

Jean-Pierre Solié, de son vrai nom Jean-Pierre Soulier, est un compositeur et chanteur d'opéra français, né à Nîmes en 1755 et mort à Paris le . Il épouse Jeanne-Rosalie Spinacuta, première danseuse du théâtre Favart, laquelle décède le 26 germinal an 6 (15 avril 1798), de cette union l'artiste dramatique Pierre-André-Charles Soulier dit Solié qui épouse Joséphine Papavoine, dite Devoine.

Il fit l'essentiel de sa carrière au Théâtre-Italien entre 1782 et 1800.

Carrière[modifier | modifier le code]

En tant que compositeur[modifier | modifier le code]

  • Les Fous de Médine ou la Rencontre imprévue, opéra-comique en 3 actes en collaboration avec Henri Montan Berton, livret de Dancourt, créé au Théâtre-Italien (salle Favart), le 1er mai 1790
  • Le Franc Breton ou le Négociant de Nantes opéra-comique en 1 acte, livret de Dejaure, créé salle Favart le 3 novembre 1792
  • Jean et Geneviève, opéra-comique en 1 acte, livret d'Edmond de Favières, créé salle Favart le 3 décembre 1792
  • L'École de village, opéra-comique en 1 acte, livret de Sewrin, créé salle Favart le 10 mai 1793
  • La Moisson, opéra-comique en 2 actes, livret de Sewrin, créé salle Favart le 5 septembre 1793
  • Le Plaisir et la Gloire, opéra-comique en 1 acte, livret de Sewrin, créé salle Favart le 19 janvier 1794
  • Le Congrès des rois, comédie mêlée d'ariettes en 3 actes en collaboration avec Nicolas Dalayrac, André Grétry, Étienne-Nicolas Méhul et 8 autres compositeurs, livret de Ève Demaillot, créée salle Favart le 26 février 1794
  • La Soubrette ou l'Étui de harpe, opéra-comique en 1 acte, livret de François-Benoît Hoffman, créé salle Favart le 3 décembre 1794
  • Le Jockey, opéra-comique en 1 acte, livret de F.-B. Hoffmann, créé salle Favart le 6 janvier 1796
  • Le Secret, opéra-comique en 1 acte, livret de F.-B. Hoffmann, créé salle Favart le 20 avril 1796
  • Azelina, opéra-comique en 3 actes, livret de F.-B. Hoffmann, créé au théâtre Feydeau le 5 décembre 1796
  • La Femme de quarante-cinq ans, opéra-comique en 1 acte, livret de F.-B. Hoffmann, créé salle Favart le 19 novembre 1798
  • Le Chapitre second, opéra-comique en 1 acte, livret d'Emmanuel Dupaty, créé salle Favart le 17 juin 1799
  • Une matinée de Voltaire ou la Famille Calas à Paris, opéra-comique en 1 acte, livret de Pujoulx, créé salle Favart le 22 mai 1800
  • Une nuit d’été ou Un peu d’aide fait grand bien, opéra-comique en 1 acte, livret de Gersin, créé salle Favart le 29 mai 1800
  • Oui ou le Double Rendez-vous, opéra-comique en 1 acte, livret de Goulard, créé salle Favart le 29 août 1800
  • La Rivale d’elle-même, opéra-comique en 1 acte, livret de Jacques Bins de Saint-Victor, créé salle Favart le 3 octovre 1800
  • La Pluie et le Beau Temps, ou l'Été de l’an VIII, vaudeville en 1 acte, livret d'E. Dupaty, créé salle Favart le 17 novembre 1800
  • Le Diable à quatre ou la Femme acariâtre, opéra-comique en trois actes, livret d'Auguste Creuzé de Lesser d'après Michel-Jean Sedaine, créé au théâtre Feydeau le 30 novembre 1809

En tant qu'interprète[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) T. G. Waidelich, « Die Lisistrata von Hoffman und Solié (1802) als Bindeglied zu den Verschwornen von Castelli und Schubert mit einem Ausblick auf die Rezeption des Sujets im Musiktheater » dans Schubert: Perspektiven; 2010, p. 216–228.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]