Profession : critique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Profession : critique
Titre original The Critic
Genre Série d'animation
Création Al Jean
Mike Reiss
Musique Hans Zimmer (musique principale)
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine ABC (1994)
FOX (1995)
Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes 23
Durée 22 minutes
Diff. originale

Profession : critique (The Critic) est une série télévisée d'animation américaine en 23 épisodes de 22 minutes, créée par Al Jean et Mike Reiss et diffusée entre le 26 janvier et le sur le réseau ABC, puis entre le 5 mars et le sur le réseau FOX.

En France, la série a été diffusée à partir du sur Canal+.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette série met en scène la vie de Jay Sherman, un critique de cinéma new-yorkais animant une émission télévisée. Finalement, Jay a toujours le même avis sur les films qu'il critique : « C'est nul ! ».

Acteurs[modifier | modifier le code]

Version originale[modifier | modifier le code]

  • Jon Lovitz : Jay Sherman.
  • Nancy Cartwright : voix additionnelles.
  • Christine Cavanaugh : Marty Sherman.
  • Gerrit Graham : Franklin Sherman.
  • Dory Grau : Doris Grossman.
  • Judith Ivey : Eleanor Sherman.
  • Mick Jameson : voix additionnelles.
  • Maurice lamarche : Jérémy Hawke.
  • Charles Napier : Duke philipps.
  • Kath Soucie : voix additionnelles.
  • Park Overall : Alice Tomnkins.
  • Russi Taylor : Penny Tomkins.

Version française[modifier | modifier le code]

  • Roland Timsit : Jay Sherman.
  • Marc Cassot : Duke philipps.
  • Vincent Violette : Jérémy Hawke, voix additionnelles.
  • Gilbert Lévy : le père adoptif de Jay Sherman, voix additionnelles.
  • Véronique Augereau : Valérie Fox (La Mère critique, épisode 4, saison 1).
  • Josiane Pinson : la projectionniste (Une liaison dangereuse, épisode 2, saison 1).
  • Jean-Jacques Nervest : Fidel castro.
  • Serge Falu : voix additionnelles.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (1993)[modifier | modifier le code]

  1. Pilote (Pilot)
  2. Une liaison dangereuse (Miserable)
  3. Le Premier Rendez-vous de Marty (Marty's First Date)
  4. La Mère critique (Dial “M” for Mother)
  5. Le Bal des débutantes (A Little Deb Will Do You)
  6. Arrête ton cinéma (Eyes on the Prize)
  7. Recherche maman désespérément (Every Doris Has Her Day)
  8. Cours toujours (Marathon Mensch)
  9. Un aller et retour pour Hollywood (L.A. Jay)
  10. Dr Jay (Dr. Jay)
  11. Tel père, tel fils (A Day at the Races and a Night at the Opera)
  12. Je roule pour vous (Uneasy Rider)
  13. Il était une fois un cochon (A Pig-Boy and His Dog)

Deuxième saison (1995)[modifier | modifier le code]

  1. Un amour de Jay (Sherman, Woman and Child)
  2. Les Contes des mille et un ennuis (Sherman of Arabia)
  3. Une chanson pour Margot (A Song for Margo)
  4. Je mange donc je suis (From Chunk to Hunk)
  5. Entre les deux mon cœur balance (Lady Hawke)
  6. Un anniversaire à tout faire (Frankie and Ellie Get Lost)
  7. Situation critique (Siskel & Ebert & Jay & Alice)
  8. Votez Duke (All the Duke's Men)
  9. Autant en emporte les dents (Dukerella)
  10. Les Grands Moments de cinémagazine (I Can't Believe It's a Clip Show)

Autour de la série[modifier | modifier le code]

Cette série a été créée par Al Jean et Mike Reiss qui avaient travaillé auparavant sur Les Simpson, produite par Gracie Films, en association avec Columbia Pictures Television, et animée par Film Roman.

Quoique plus noir et plus cynique, l'humour de la série ressemble beaucoup à celui des Simpson. Le personnage de Jay parle avec son cerveau, avec son ventre ou encore lorsqu'il se trompe entre ce qu'il doit penser et ce qu'il doit dire à voix haute comme celui d'Homer Simpson. Dans la série Les Simpsons Jay fait une apparition comme président du festival du film de Springfield (Burns fait son cinéma), il apparaît aussi dans l'épisode Une crise de Ned dans une chambre d'un l'hôpital psychiatrique où il déambule en répétant sa devise : « c'est nul ».

N'ayant pas eu le succès escompté, la série a été abandonnée après deux saisons seulement.

Liens externes[modifier | modifier le code]