Princesse Tam Tam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le film avec Joséphine Baker. Pour la marque de lingerie, voir Princesse tam.tam.

Princesse Tam Tam est un film français en noir et blanc réalisé par Edmond T. Gréville, sorti en 1935.

Dans le rôle principal, Joséphine Baker joue une jeune fille tunisienne introduite dans la bonne société parisienne. Elle chante deux chansons dans ce film écrit par son compagnon et mentor, Pepito Abattino, qui s'inspire du thème de Pygmalion et Galatée.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Max de Mirecourt, écrivain célèbre fatigué des frasques de sa femme, part en voyage en Tunisie chercher l'inspiration. Il rencontre là-bas la belle Aouïna, dont la personnalité l'intrigue à tel point qu'il décide d'en faire le personnage principal de son prochain roman, Civilisation. Ayant inculqué les bonnes manières à la jeune fille, il la ramène à Paris, en la présentant comme la « Princesse Tam Tam », venue tout droit de son Inde natale. Un stratagème destiné en grande partie à rendre jalouse sa femme Lucie, car il sait qu'elle courtise le Maharadjah de Datane.

Confrontée à la vie parisienne, Aouïna a des réactions surprenantes qui en font la coqueluche du Tout-Paris. Lucie et Max finissent par retomber amoureux, et Aouïna retourne en Tunisie après avoir avoué sa véritable identité au Maharadjah.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Chansons[modifier | modifier le code]

  • Sous le ciel d'Afrique
  • Le Chemin du bonheur
  • Pourquoi ? Comment ?
  • Ahé ! la Conga

Liens externes[modifier | modifier le code]