L'Envers du paradis (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Envers du paradis.
L'Envers du paradis
Réalisation Edmond T. Gréville
Scénario Edmond T. Gréville
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre comédie dramatique
Durée 96 minutes
Sortie 1953

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Envers du paradis est un film français réalisé par Edmond T. Gréville, sorti en 1953.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans le village de Segnac quelques personnages pittoresques se côtoient. Gabriel Dautrand un peintre en vacances, O’Hara un vieux capitaine, Blaise d’Orliac un écrivain auteur de romans policiers. Violaine la fille des hôteliers est gravement malade et condamnée. Son entourage veut le lui cacher, mais elle l'apprend en voyant son dossier médical dans le sac à main de sa mère. Blaise et Violaine s'aiment, mais Blaise est marié à Michèle. O’Hara met à la disposition des amants une chambre, mais Michèle l'apprend et se rend sur place. Blaise tue Michèle par accident, alors que Michèle tenait un revolver et que Blaise voulait le lui retirer. O'Hara qui aime platoniquement Violaine et la croyant coupable, modifie la scène de crime, suivi de Violaine qui brouille également les cartes et laisse son médaillon afin de faire croire que c'est elle la coupable. Blaise se dénonce à la gendarmerie, mais O’Hara y est déjà pour endosser le crime. Gabriel Dautrand se révèle en fait être un commissaire. Il finira par connaître la vérité, mais ému par le mensonge d’amour de Violaine en lisant son journal intime, il n'arrêtera pas Blaise. Violaine meurt heureuse...

Lieu de tournage[modifier | modifier le code]

L'action se déroule dans le village imaginaire de Segnac, en réalité Haut de Cagnes à Cagnes-sur-mer (Côte d'Azur). Au début du film, le commissaire Gabriel Dautrand arrive au village en se faisant passer pour un peintre. C'est un clin d'œil à Auguste Renoir qui habita Cagnes-sur-mer[réf. nécessaire].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]