Poudre de perlimpinpin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poudre (homonymie).
Publicité murale rue Boutebrie à Paris en 1899, pour un spectacle nommé « La poudre de perlinpinpin ». Photo d'Eugène Atget.

La poudre de perlimpinpin est un remède prétendument miraculeux mais totalement inefficace.

Description[modifier | modifier le code]

L'expression « poudre de perlimpinpin » fait référence aux diverses poudres vendues jadis par des bonimenteurs et charlatans, qui les présentaient comme dotées de vertus merveilleuses et guérissant toute sorte de maux, alors qu'elles n'avaient aucun effet bénéfique. Le nom fantaisiste de « perlimpinpin » serait une onomatopée dont la sonorité évoque une formule magique.

L'expression est attestée dès la première moitié du XVIIe siècle dans le dictionnaire, sous la forme «poudre de prelimpinpin»[1].

À ces anciennes époques, existaient également deux plantes connues comme la prêle[2] et le Pimpin[3],[4] auxquelles des vertus médicinales supposées et/ou toxiques étaient associées.

Le lexicographe Joseph-Philibert Le Roux écrivait dans son Dictionnaire comique, satyrique, critique, burlesque, libre et proverbial en 1750[5] : « On dit encore de la poudre d'oribus. Pour se moquer de ces poudres, auxquelles les Charlatans attribuent de merveilleuses vertus, comme si elles étaient d'or, ou pouvaient faire l'or. On dit de la poudre de perlimpinpin. En parlant des choses qui n'ont aucune vertu. »

L'expression « poudre de perlimpinpin » s'utilise toujours pour désigner un médicament sans vertu, une chose sans valeur[6].

La « poudre de perlimpinpin » est aussi le nom d'un gadget très utile sur le serveur Minecraft Epicube. Elle permet de cacher les joueurs (hors équipe et amis), masquer les particules ainsi que les feu d’artifices et supprimer les bruits.

Fiction[modifier | modifier le code]

La poudre de perlimpinpin est le nom de la poudre magique utilisée par Michel le magicien, personnage de La Boîte à Surprise interprété par Michel Cailloux.

La poudre du père Limpinpin est une poudre qui guérit tout inventée par le père Limpinpin, médecin militaire, dans une nouvelle de Robert Escarpit, dans les contes de la Saint Glinglin[7].

Dans le jeu vidéo Minecraft, sur le serveur Epicube, un objet nommé poudre de perlimpinpin permet de faire disparaître et réapparaître les autres joueurs dans le hub ou dans certains jeux.

Utilisation politique[modifier | modifier le code]

Jacques Chirac l'utilisa en 1979 lors d'un discours à la fête du RPR, au Bois de Boulogne. Critiquant les idées européennes de l’UDF de Valéry Giscard D’Estaing, le futur président de la République lance : « Nous ne pensons pas que l’Europe est une poudre de perlimpinpin venant au secours des gouvernements à court d’idées. »[8]

Le , lors du débat d'entre-deux-tours des présidentielles, Emmanuel Macron utilise cette expression[9] pour qualifier la proposition de Marine Le Pen d'expulser tous les fichés S et de « fermer les frontières » d'illusoire pour contrer le terrorisme en disant « Il y a des pays, nombreux malheureusement, qui ne sont pas dans Schengen et qui ont été frappés par le terrorisme. [...] Ce que vous proposez, comme d'habitude, c'est de la poudre de perlimpinpin. »[10]. Le passage est notamment repris par le vidéaste Khaled Freak, dans un morceau diffusé à la radio[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. lefigaro.fr, « Mais d'où vient la poudre de perlimpinpin ? », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne)
  2. Philibert (1569-1643) Auteur du texte Monet, Invantaire des deus langues françoise et latine , assorti des plus utiles curiositez de l'un et de l'autre idiome, par le P. Philibert Monet,..., Vve de C. Rigaud et P. Borde, (lire en ligne)
  3. Dominique (1745-1814) Auteur du texte Villars, Histoire des plantes de Dauphiné. Tome 2 / ... par M. Villars,..., l'auteur (lire en ligne)
  4. Journal de chimie médicale, de pharmacie, et de toxicologie, [s.n.], (lire en ligne)
  5. Article « Poudre », p. 205.
  6. Encyclopédie Larousse du XXe siècle, Paris, 1932.
  7. « Comment il poussa une bosse au chameau »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  8. https://www.ina.fr/video/I12286158
  9. lefigaro.fr, « Mais d'où vient la poudre de perlimpinpin ? », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne)
  10. http://www.leparisien.fr/elections/presidentielle/debat-poudre-de-perlimpinpin-et-galimatias-les-expressions-desuetes-de-macron-04-05-2017-6916131.php
  11. Jonathan Hamard, « La Poudre de perlimpinpin : Khaled Freak débarque en radio avec sa parodie d'Emmanuel Macron », sur Aficia, (consulté le 20 mai 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]