Michel Cailloux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Michel Cailloux
Michel-Cailloux.jpg
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Fratrie
Distinctions

Michel Cailloux ( à Issoudun en France - à Montréal[1],[2]) est un prestidigitateur, écrivain et scénariste québécois d'origine française. Il est titulaire d'un baccalauréat en lettres et en philosophie.

Famille[modifier | modifier le code]

Michel Cailloux et son épouse ont trois filles, Marie-France, Brigitte et Sophie, toutes trois nées au Québec.

Michel Cailloux est le frère d'André Cailloux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michel Cailloux participe à plusieurs émissions jeunesse au Québec.

Michel Cailloux est l'auteur et personnage-vedette de Michel le Magicien de la série télévisée jeunesse La Boîte à Surprise.

À compter de la saison 1959-1960, Michel Cailloux dessine, et crée alors, la vraie "Bobinette " (une marionnette qui incarne la petite sœur de Bobino ), il devient l’auteur de la série télévisée jeunesse Bobino qui connaît un record mondial de longévité (1957-1985) avec plus de 5 000 épisodes.

Parallèlement, Michel Cailloux collabore à l’écriture de nombreuses séries télévisées pour les enfants:

En 1972, à la demande de la réalisatrice Hélène Roberge, Michel Cailloux entreprend l'écriture des textes de Nic et Pic, série jeunesse qui devient très vite la plus vendue de Radio-Canada.

À partir de 1989, désireux de partager ses expériences et son amour de la langue française, Michel Cailloux parcourt les écoles du Québec et du Nouveau-Brunswick pour y animer des ateliers d’écriture basés sur le conte. Il dirige plus de 3 000 de ces ateliers.

Outre son implication auprès des jeunes, on lui doit l'écriture de deux télé-théâtres : Les Hutto père et fils (1957)[3] et Il faut marier Colombe (1957)[4].

Michel le Magicien[modifier | modifier le code]

Durant l'été 1956, Michel Cailloux interprète le rôle du fakir Murad-Bey[5], un fakir magicien, dans le cadre d'une émission de Radio-Canada : Le Cirque Alphonsino. C'est alors que Fernand Doré, directeur de la section jeunesse, lui propose de poursuivre sa carrière de magicien en devenant l'un des personnages de l'émission La Boîte à Surprise, qui allait prendre l'antenne à l'automne 1956. C'est ainsi qu'est né Michel le Magicien.

Dans le cadre de La Boîte à Surprise, généralement, Monsieur Surprise introduisait Michel le Magicien en interprétant les paroles de cette chanson: Abracadabra c'est le maître, il fait tout apparaître. Abracadabra les copains, voilà Michel le Magicien. Abracadabra, bonjour![6].

Au cours de ses performances, Michel Cailloux fera un grand usage de poudre de perlimpinpin et utilisera sa fameuse formule :

Ali-Baba, pyjama, qu'est-ce que tu fais là ? Pingui, pingo, pingo les noix, bibelin, bibelo, pompon la galipette![7],[8].

Durant l'été 1958, Le Vagabond[9], petit théâtre ambulant géré par la ville de Montréal, présente dans les parcs un spectacle de marionnettes; parmi celles-ci, l'une à l'effigie de Michel le Magicien s'exprimait grâce à la voix enregistrée de Michel Cailloux[10].

À cette époque, on le retrouve également en tournée de promotion pour les journaux Claire et François[11]… Puis, c'est la revue Ali-Baba, un spectacle sur scène, en compagnie du pirate Maboule, de Fanfreluche et de Madame Bec-Sec, autres fameux personnages de La Boîte à Surprise. On peut aussi citer ses participations au Carnaval de Québec et à la Foire Brayonne d'Edmundston.

La carrière télévisuelle de Michel le Magicien se poursuit à travers les séries Picolo, Charamoule (réalisateur: Pierre Duceppe), Alphabus[12] (production : Panacom et Canal Famille)…

Décès[modifier | modifier le code]

Michel Cailloux, résident de Laval depuis plus de 50 ans, souffre de la maladie de Parkinson lorsqu'il est hospitalisé le samedi à l'Hôpital Notre-Dame de Montréal pour une pneumonie; il y décède le lundi (à 80 ans) [13].

Archives[modifier | modifier le code]

Le fonds d'archives de Michel Cailloux est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[14].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Curriculum vitæ de Michel Cailloux[modifier | modifier le code]

Peintures de Mchel Cailloux[modifier | modifier le code]

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

Matériel pédagogique[modifier | modifier le code]

  • Avec Bobinette, j’apprends l’alphabet, Michel Cailloux; ill. Anna-Maria Ballint, Saint-Lambert : Les Éditions Héritage, 1984. Réédition en 1991. (collection Héritage jeunesse).
  • Avec Bobinette, j’apprends à compter, Michel Cailloux; ill. Anna-Maria Ballint, Saint-Lambert : Les Éditions Héritage, 1983. Réédition en 1991. (collection Héritage jeunesse).
  • Le Catéchisme de Bobinette, Michel Cailloux; ill. Caroline Mérola, Montréal: Les Éditions Paulines, 1988.
  • Avec Bobinette, j’apprends les formes, Michel Cailloux; ill. Anna-Maria Ballint, Saint-Lambert : Les Éditions Héritage, 1990. (collection Héritage jeunesse).
  • Avec Bobinette, j’apprends les couleurs, Michel Cailloux; ill. Anna-Maria Ballint, Saint-Lambert : Les Éditions Héritage, 1990. (collection Héritage jeunesse).

Textes dramatiques[modifier | modifier le code]

Ouvrages pratiques[modifier | modifier le code]

  • Michel-le-Magicien : Album, Magie, trucs et contes, Michel Cailloux (texte et illustrations), Saint-Lambert : Les Éditions Héritage, Albums Héritage H-132, non paginé mais environ 48 pages, 1972.
  • J’apprends la magie avec Michel-le-Magicien, Michel Cailloux; ill. Michèle Devlin. Saint-Lambert : Les Éditions Héritage, 1991. (collection Héritage jeunesse).
  • Learning Magic with Michel the Magician, Michel Cailloux; ill. Michèle Devlin. Saint-Lambert : Les Éditions Héritage, 1992. (livre primé par the Canadian Children’s Book Center de Toronto, en 1993).
  • Michel Cailloux a également publié plusieurs albums d’activités pour les enfants aux Éditions Héritage et aux Éditions Ici Radio-Canada, et signé quantité d’articles de revues pour les jeunes (Journal François, Vidéo-Presse, etc.).

Journaux, hebdomadaires et autres périodiques[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Série Nic et Pic

33 1/3 tours

  • Nic et Pic, contes : « L’Arche de Noé » et « La Sorcière Draglonne », Textes: Michel Cailloux, Réalisation: Hélène Roberge, Fantel, FA 39402, Éditions Ici Radio-Canada. Édition canadienne.
  • Nic et Pic, contes : « L’Arche de Noé » et « La Sorcière Draglonne », Textes: Michel Cailloux, Réalisation: Hélène Roberge, Le petit escargot, ESC 330, CBS, 1975. Édition européenne.

Note: chacun des contes de ce 33 1/3 tours a fait l'objet d'un 45 tours portant l'étiquette Le petit escargot.

Série Bobino

Disque 33 1/3 tours de 7" :

  • Bobino et Bobinette, Stade 1, Select, SMM-733.005, 1966.
  • Bobino et Bobinette, Stade 2, Select, SMM-733.025, 1966.

Disque vinyle 33 1/3 tours de 12" :

  • Bobino et Bobinette, Vol. 1 : « au laboratoire[18] », Select, M-298.067, 1964.
  • Bobino et Bobinette, Vol. 2 : « Cours Uvernisitaires[19] », Select, M-298.087, 1965.
  • Bobino et Bobinette, Vol. 3 : « à l’auberge », Select, M-298-117, 1968.
  • Bobino et Bobinette, Vol. 4 : « Voyajologie », Select, M-298.124, 1969.
  • Bobino et Bobinette, Vol. 5 : « à la librairie », Select, S-398.147, 1969.
  • Bobino et Bobinette, Vol. 6 : « le temps des fêtes », Select, S-398.185, 1970.
  • Bobino et Bobinette, « racontent Beethoven », Select, S-398.216, 1972.
  • Bobino et Bobinette, « racontent Schubert », Select, S-398.217, 1972.
  • Bobino et Bobinette, « racontent Mozart », Select, S- 398.218, 1974.
  • Bobino et Bobinette, « racontent Chopin », Select, Scc-13.063, 1980.
  • Bobino et Bobinette, « à la ferme », Select, SSC 13064, 1980.
  • Bobino et Bobinette, « farces du petit âge et du moyen âge », Select, SSC-13074, Montréal, 1980.
  • Bobino et Bobinette, « Vol. X ou Y : Échantillons d'anniversaire », Select, SSC-13079, 1981. (Extraits de disques précédents tirés de l'émission Bobino, diffusée au réseau de télévision de Radio-Canada)

CD

  • Bobino et Bobinette, VOX 7962-2 Fonovox, Fonovox : Distribution Fusion III, Montréal, 1998.

Vidéographie[modifier | modifier le code]

VHS

  • SRC : Classiques des années soixante, SRC Vidéo, Année de production à préciser (ce coffret comprend divers épisodes de la télévision jeunesse de Radio-Canada dont un épisode de Bobino : la 1000e émission)
  • SRC : Les meilleurs épisodes de Bobino, SRC Vidéo, Imavision 21
    • Volume 1 : 1. Le Crayon Rouge ; 2. La tristesse de Giovanni ; 3. La disparition de Giovanni ; 4. Les Postiches.
    • Volume 2 : 1. Diogène ; 2. Le téléphone qui fait rire ; 3. Blanche-Neige ; 4. La corneille voleuse.
    • Volume 3 : 1. Le capitaine des pompiers ; 2. L'agent secret ; 3. Le Carnaval des Animaux ; 4. Le spécialiste en oto-rhino-laryngologie.
  • Les grands secrets de Michel le magicien[20], Video Integral et Sodinart International, 1994
    • Volume 1, volume 2 et volume 3
  • J'apprends la magie avec Michel-le-Magicien[21], Michel Cailloux. Paris, France: éd. Alpa Média, 1996

DVD

  • Radio-Canada : Cinquante ans de grande télévision jeunesse, Imavision, 2007 (incluant diverses séquences d’archives inédites en DVD, biographies, quiz et synopsis)

Ce coffret comprend divers épisodes de la télévision jeunesse de Radio-Canada dont un épisode de Bobino : Les vacances (dernier épisode de la série)

Ce coffret comprend divers épisodes de la télévision jeunesse de Radio-Canada dont un épisode de Michel le magicien et quatre épisodes de Bobino : Le gâteau de Bobinette, La journée internationale de la musique, La machine volante (note: il y a eu une erreur dans le titre inscrit sur le coffret DVD. Il s'agit de l'épisode Ti-Jean Bonne Humeur) et Les affiches de sport

Appartenances[modifier | modifier le code]

Michel Cailloux est membre de l’Union des artistes, de la SARTEC, de la SACD, de l'International Brotherhood of Magicians...

Prix, trophées et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décès de l'auteur de Bobino sur canoe.ca, 5 septembre 2012
  2. Therrien, Richard, Télévision - L'auteur de Bobino est mort, La Presse, Montréal, jeudi 6 septembre 2012, page 2 Arts; Agence QMI, L'auteur de Bobino est décédé, Le Journal de Montréal, jeudi 6 septembre 2012, page 69; Baillargeon, Stéphane, Le scénariste de Bobino, Nic et Pic, créateur de Michel le magicien, n'est plus, Le Devoir, le jeudi 6 septembre 2012, page B 10. Nécrologie: Cailloux, Michel 1931-2012, La Presse, Montréal, samedi 8 septembre 2012, page 18 Petites annonces; Agence QMI, Un dernier adieu à Michel Cailloux, dimanche 16 septembre 2012, Le journal de Montréal, page 45.
  3. Source : Vingt-cinq ans de dramatiques à la télévision de Radio-Canada, 1952-1977, directeur des recherches et de la production, Lorraine Duchesnay ; superviseurs des recherches (téléthéâtres), Olive Pintal ; superviseur des recherches (téléromans), Johanne Fortier-Dozois ; recherchistes, Cécile Vallée… et al., Éditeur Montréal : Société Radio-Canada, Relations publiques, Services français, 1978, page 108. Commentaire : théâtre populaire, comédie fantaisiste. Diffusion: le . Auteur : Michel Cailloux. Comédiens : Marcel Cabay: M. Hutto; Maud D'Arcy: Une dame patronnesse; Jean-Paul Dugas: M. Hutto Fils; Nini Durand: Mme Hutto; Lucille Gauthier: Mlle Hutto; Michel Noël : Sosthène; Rose Rey-Duzil : Une dame patronnesse.
  4. Source : Vingt-cinq ans de dramatiques à la télévision de Radio-Canada, 1952-1977, directeur des recherches et de la production, Lorraine Duchesnay ; superviseurs des recherches (téléthéâtres), Olive Pintal ; superviseur des recherches (téléromans), Johanne Fortier-Dozois ; recherchistes, Cécile Vallée… et al., Éditeur Montréal : Société Radio-Canada, Relations publiques, Services français, 1978, page 112. Commentaire : théâtre populaire, comédie légère. Diffusion : le . Auteur : Michel Cailloux. Comédiens : Monique Aubry: Jeanne; Jacques Galipeau: Philippe de Linarec; Françoise Graton: Colombe Préfontaine; Guy Hoffmann : Charles Préfontaine; Lise Lasalle : Françoise Préfontaine; Rose Rey-Duzil : Héloïse Préfontaine; Olivette Thibault : Hortense Préfontaine.
  5. Commentaire : l'orthographe a été confirmée par Michel Cailloux.
  6. Source: Deslandes, Pierrette, Nic et Pic, deux souris globe-trotters et polyglottes, TV Hebdo, 13 au 19 décembre 1975, Volume XVI, No 20, pages 24 à 26.
  7. Référence: J’apprends la magie avec Michel-le-Magicien, Michel Cailloux; ill. Michèle Devlin. Saint-Lambert : éd. Héritage 1991 (coll. Héritage jeunesse), page 2.
  8. Commentaire: une partie de la formule magique de Michel le Magicien est inspirée par la chanson Pingo les noix dont nous retrouvons le texte et la musique dans Chansons populaires des provinces de France. Notices par Champfleury et accompagnements de piano par Jean-Baptiste Weckerlin. Librairie nouvelle Bourdilliat et Cie, Éditeurs, Paris, 1860. Lien Internet: books google . Source: entretien avec Michel Cailloux.
  9. Commentaire: Il ne faut pas confondre Le Vagabond avec La Roulotte de Paul Buissonneau qui, à la même époque, présentait des spectacles mettant en scène de vrais comédiens. Au sujet du Vagabond, lire l'article Du théâtre de marionnettes dans les terrains de jeux, texte non signé, Le Petit Journal, supplément Mag, semaine du 14 juillet 1968, page 3. Lire également: Source: Bibliothèque et Archives nationale du Québec, Un théâtre de marionnettes fort populaire - Participation des enfants - Du "Music Hall" est offert par l'équipe du Vagabond, La Presse, vendredi 25 juillet 1958, page 29. L'article mentionne la présence de la marionnette du pirate Maboule au spectacle. Toutefois, Michel Cailloux lors d'un entretien, il y a quelques années, précisa qu'il y avait aussi la marionnette de Michel le Magicien. Cette marionnette avait été conservée par Michel Cailloux.
  10. Commentaire: On peut voir la marionnette de Michel le Magicien utilisée lors des spectacles du Vagabond dans l'article suivant: Source: Deslandes, Pierrette, Nic et Pic, deux souris globe-trotters et polyglottes, TV Hebdo, 13 au 19 décembre 1975, Volume XVI, No 20, pages 24 à 26.
  11. Commentaire: Claire et François étaient des périodiques illustrés destinés à la jeunesse. Claire a été publié à partir de 1957 et François à partir de 1943. Les deux ont cessé d'être publiés au début des années 1960. L'éditeur fut d'abord les Éditions Fides et par la suite, Jeunesse étudiante chrétienne (JEC). En plus, des articles sur la magie de Michel le Magicien, nous y retrouvions diverses chroniques et bandes dessinées. C'est dans le périodique François que furent publiées, dès 1946, les bandes dessinées de Pépinot et Capucine. Source : Bibliothèque nationale du Québec : cotes C-10 PER et F-150 PER.
  12. Commentaire : on apprend dans l'émission Alphabus que les deux colombes blanches de Michel le Magicien s'appellent Hortense et Gertrude. Source : cassettes vidéo Les Grands Secrets de Michel le magicien, Video Integral et Sodinart International, 1994.
  13. L'auteur de Bobino n'est plus sur L'Écho de Laval www.hebdosregionaux.ca, 6 septembre 2012
  14. Fonds Michel Cailloux (MSS455) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).
  15. a et b Nomination ou promotion dans l'ordre des Arts et des Lettres, janvier 2010
  16. a et b Source: entretien avec Michel Cailloux. Le prix a été remis par le magicien Luc Langevin. La présentation a eu lieu au mois de septembre 2011 au Restaurant Le Fripon, situé à la Place Jacques-Cartier, dans le Vieux-Montréal. Au sujet du livre: Magiciens et mentalistes, Collection: Québec insolite, auteur: Danielle Goyette, Éditions Albin Michel, parution: 29 août 2011, 262 pages, (ISBN 978-2-89435-549-7). Les pages 78 et 79 sont consacrées à Michel le Magicien.
  17. Source : « http://lechodelaval.canoe.ca/webapp/sitepages/content.asp?contentid=168885&id=2496 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) .
  18. Source: entretien avec Michel Cailloux.
  19. Le titre est bien « Cours Uvernisitaires », écrit volontairement avec une faute d'orthographe, et non « Cours Universitaires ».
  20. Commentaire : extraits de l'émission Alphabus.
  21. Commentaire: extraits de l'émission Alphabus.

Liens externes[modifier | modifier le code]