Portmeirion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’architecture ou l’urbanisme image illustrant le pays de Galles
Cet article est une ébauche concernant l’architecture ou l’urbanisme et le pays de Galles.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Portmeiron
The Green Dome (Hôtel de ville). Dans la série Le Prisonnier, c'est la résidence du n°2.
The Green Dome (Hôtel de ville). Dans la série Le Prisonnier, c'est la résidence du n°2.
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Géographie
Coordonnées 52° 54′ 48″ Nord 4° 05′ 56″ Ouest / 52.9133276, -4.0988016
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte administrative du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Portmeiron

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte topographique du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Portmeiron

Le village de Portmeirion est composé d'un ensemble d'édifices remarquables construits entre 1925 et 1978 par l'architecte et milliardaire excentrique, Sir Clough Williams-Ellis. Il se situe sur la côte de Snowdonia, dans le Gwynedd, au nord-ouest du pays de Galles, et se caractérise par une architecture italienne.

Il est célèbre pour avoir servi de décor à la série Le Prisonnier et à deux épisodes de la série Destination Danger (Danger Man, en version originale) : Le paysage qui accuse et Enterrons les morts.

Sir Clough Williams-Ellis nia toujours avoir cherché à reproduire la petite ville italienne de Portofino. Il prétendit s'être simplement inspiré de l'atmosphère des villes méditerranéennes. Il reconnaissait cependant la forte influence de ce petit village qu'il qualifiait lui-même de « parfait exemple d'ornement que l'homme a su ajouter à un site exquis ».

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une image pour l'agrandir, ou survolez-la pour afficher sa légende.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) « Portmeirion, Gwynned » in Caroline Holmes, Folies et fantaisies architecturales d'Europe (photographies de Nic Barlow, introduction de Tim Knox, traduit de l'anglais par Odile Menegaux), Citadelles & Mazenod, Paris, 2008, p. 188-193 (ISBN 978-2-85088-261-6)
  • Max Philippe Morel, Portmeirion. Photos et Anecdotes, lulu.com, 2014
  • (en) Clough Williams-Ellis, Portmeirion : it's what? when? why? and how variously answered (en collaboration avec James Morris et Lewis Mumford, avec des photographies de Edwin Smith et Bruno De Hamel), D. J. Clark, Glasgow, 1972, 47 p.
  • (en)/(cy) Robin Llywelyn, Portmeirion, Gwasg Gomer, 2005 et réédition Portmeirion Ltd, 2010
  • (en) Bertram Clough Williams-Ellis, Portmeirion the Place and Its Meaning, Faber, 1963
  • (en) Craig Conley, Puzzling Portmeirion, lulu.com, 2008

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :