Pont ferroviaire de Pirmil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pirmil (homonymie).

Pont ferroviaire de Pirmil
Pont de Pornic
Image illustrative de l’article Pont ferroviaire de Pirmil
Géographie
Pays France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Commune Nantes
Coordonnées géographiques 47° 11′ 53″ N, 1° 32′ 59″ O
Fonction
Franchit Loire
Fonction ferroviaire
Caractéristiques techniques
Type Pont en poutre en treillis
Longueur 253 m
Largeur 10 m
Matériau(x) métal
Construction
Mise en service 1875

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pont ferroviaire de Pirmil Pont de Pornic

Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire

(Voir situation sur carte : Pays de la Loire)
Pont ferroviaire de Pirmil Pont de Pornic

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

(Voir situation sur carte : Loire-Atlantique)
Pont ferroviaire de Pirmil Pont de Pornic

Géolocalisation sur la carte : Nantes

(Voir situation sur carte : Nantes)
Pont ferroviaire de Pirmil Pont de Pornic

Le pont ferroviaire de Pirmil, parfois appelé pont de Pornic, franchit la Loire (bras de Pirmil) à Nantes, en France.

Histoire[modifier | modifier le code]

Permettant le passage des trains et l'accès aux piétons, il a été construit dans les années 1870 pour la ligne de Nantes-État à La Roche-sur-Yon par Sainte-Pazanne inaugurée en 1875, dont un embranchement mène également à Pornic (ligne de Sainte-Pazanne à Pornic). Entre 1895 et 1935, il fut également emprunté par Ligne de Nantes à Legé, ligne d'intérêt local à voie métrique exploitée par Compagnie française de chemins de fer à voie étroite. À cette époque, il existait sur le pont 3 files de rails (écartement normal et écartement métrique).

Aujourd'hui propriété de Réseau ferré de France (RFF), l'ouvrage actuel accueille à l'origine une double voie lors de sa reconstruction à la suite des bombardements de 1944, l'une d'elles a été déposée pour permettre l'aménagement d'une voie routière réservée aux camions ouverte le 24 février 1945[1], celle-ci est actuellement utilisée comme piste cyclable.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Sa structure est un pont en treillis métallique, typique de nombreux ponts de l'époque qui ne sont pas tous à usage ferroviaires, comme les ponts de Thouaré situé en amont du fleuve.

D'une longueur de 253 m, il comporte 4 travées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]