Pont du Qingshuihe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Pont Qingshuihe)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Pont Qingshuihe (pont ferroviaire).

Pont du Qingshuihe
Le pont vu du sud
Le pont vu du sud
Géographie
Pays Chine
Province Guizhou
Xian Kaiyang
Weng'an
Coordonnées géographiques 27° 01′ 47″ N, 107° 11′ 30″ E
Fonction
Franchit Qingshuihe (zh)
Fonction Pont autoroutier
Caractéristiques techniques
Type Pont suspendu
Longueur 2 171 m
Portée principale 1 130 m
Hauteur libre 406 m
Construction
Construction 2013-2016
Mise en service

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Pont du Qingshuihe

Le pont du Qingshuihe (chinois simplifié : 清水河大桥) est un pont suspendu long de 2 171 mètres traversant la vallée de la rivière Qingshuihe (zh) dans la province du Guizhou en Chine.

Description[modifier | modifier le code]

La construction de ce pont répond à un besoin d'équipements routiers dans la province particulièrement montagneuse du Guizhou. Ainsi, la distance entre le centre administratif du Xian de Weng'an et la capitale régionale Guiyang, auparavant de cent soixante kilomètres, est réduite depuis l'ouverture de l'ouvrage à trente-huit kilomètres[1],[2].

Le pont du Qingshuihe est le second plus haut pont du monde, derrière le pont du Siduhe. Son tablier, long de 2 171 mètres, domine la rivière de 406 mètres. Par ailleurs, la portée de la travée située entre les deux pylônes est de 1 130 mètres ; les deux pylônes en question mesurent respectivement 224 et 230 mètres de hauteur[3].

Construction[modifier | modifier le code]

La construction de ce pont a nécessité moins de trois années de chantier, les ouvriers travaillant sept jours sur sept, y compris les jours fériés, en se relayant par équipes[1]. Le pont est construit sur un terrain karstique rocailleux.

Le coût total de l'ouvrage est de 1,54 milliard de yuans (soit 214 millions d'euros)[1].

Économie locale[modifier | modifier le code]

La région produit des fertilisants depuis les années 1980, mais sa distribution fut toujours compliquée en raison de la traversée de la rivière Qingshuihe. Avec le pont, les livraisons sont beaucoup plus simples et les coûts logistiques réduits de 10%[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Ce nouveau pont chinois titanesque », Sputnik,‎ (lire en ligne).
  2. « Le plus grand pont suspendu d'Asie sera ouvert à la circulation au Guizhou », Xinhua,‎ (lire en ligne).
  3. « Le pont suspendu le plus long d'Asie », Le Moniteur, no 5853,‎ , p. 9.
  4. « Le pont Qingshuihe aide Weng’an à se développer », sur Cctv.com, (consulté le 16 avril 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]