Pont Monseigneur-Langlois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pont Monseigneur-Langlois
Image illustrative de l’article Pont Monseigneur-Langlois
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Montérégie (Vallée-du-Haut-Saint-Laurent)
Commune Coteau-du-Lac
Salaberry-de-Valleyfield
Coordonnées géographiques 45° 16′ 21″ N, 74° 10′ 52″ O
Fonction
Franchit Fleuve Saint-Laurent
Canal de Soulanges
Fonction Pont routier
B201 R-201
Caractéristiques techniques
Type Pont en treillis et pont à poutres en acier
Longueur 2 200 m
Largeur 21,7 m
Matériau(x) Acier et béton
Construction
Construction De 1952 à 1954[1]
Réfection majeure en 2003 et 2015
Inauguration 26 septembre 1954
Mise en service 1954[2]
Géolocalisation sur la carte : Canada
(Voir situation sur carte : Canada)
Pont Monseigneur-Langlois
Géolocalisation sur la carte : Québec
(Voir situation sur carte : Québec)
Pont Monseigneur-Langlois
Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Montréal
(Voir situation sur carte : Région métropolitaine de Montréal)
Pont Monseigneur-Langlois

Le pont Monseigneur-Langlois est un ensemble de quatre ponts routiers qui relient Salaberry-de-Valleyfield et Coteau-du-Lac, en enjambant le fleuve Saint-Laurent et le canal de Soulanges. Il relie deux parties de la région administrative de la Montérégie (division de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent) Québec, entre les municipalités régionales de comté de Vaudreuil-Soulanges et de Beauharnois-Salaberry.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le pont est divisé en quatre sections distinctes, lesquelles peuvent être décrites comme suit :

  • La première section, reliant Salaberry-de-Valleyfield à l'île d'Aloigny, mesure 340,8 m[3]. Un boulevard de permet par la suite 650 m permet de traverser l'île ;
  • La deuxième section, qui relie l'île d'Aloigny à l'île Liénard, est la plus longue et mesure 425,2 m[4]. Un autre boulevard, de 450 m de longueur, permet ensuite de rejoindre la section suivante ;
  • La troisième section relie l'île Liénard à la rive de Coteau-du-Lac. D'une longueur de 79,8 m, cette section est en fait un remblai soutenu par deux murs de béton et percé d'un portique en béton armé de 16,8 m[5]. Deux bretelles permettent ensuite l'accès au chemin du Fleuve ;
  • La quatrième section enjambe dans l'ordre le chemin du Fleuve, le Canal de Soulanges et le chemin du Vieux-Canal. Il s'agit d'un pont à poutres en acier mesurant 127,5 m[6].

L'ensemble a donc une longueur totale approximative de 2 200 m, dont 973,3 m sont des ponts à proprement parler.

Circulation[modifier | modifier le code]

Le pont est emprunté par la route 201. Il comporte 4 voies de circulation, 2 par direction séparées par un muret central

À son extrémité ouest, il aboutit à un échangeur avec la route 338, puis à un autre échangeur avec l'autoroute 20.

Il est emprunté en moyenne par 35 000 véhicules par jour, soit une moyenne annuelle de 12,8 millions de véhicules.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le pont est nommé en l'honneur de Joseph-Alfred Langlois (1876-1966), évêque du diocèse de Valleyfield de 1926 à 1966[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ville.valleyfield.qc.ca
  2. wikimapia.org
  3. Ministère des Transports du Québec - Fiche de structure 00925E [1]
  4. Ministère des Transports du Québec - Fiche de structure 00925 [2]
  5. Ministère des Transports du Québec - Fiche de structure 10953 [3]
  6. Ministère des Transports du Québec - Fiche de structure 10955 [4]
  7. Fiche descriptive - Pont Monseigneur-Langlois [5]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]