Joseph-Alfred Langlois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Joseph-Alfred Langlois
Fonctions
Évêque de Valleyfield
-
Évêque diocésain
Diocèse de Valleyfield
depuis le
Percival Caza (d)
Évêque catholique
depuis le
Évêque titulaire (en)
Titopolis (en)
depuis le
Évêque auxiliaire (en)
Archidiocèse de Québec
depuis le
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Religion
Consécrateurs

Joseph-Alfred Langlois ( - ) était l'évêque du diocèse de Valleyfield.

Biographie[modifier | modifier le code]

Natif de Sainte-Claire-de-Dorchester, il reçoit son ordination au sacredoce à Québec le après des études classiques à Sainte-Thérèse et des études théologiques au grand séminaire de Québec.

Il enseigne au collège de Lévis. Le , Pie XI le nomme évêque de Titiopolis et il est consacré évêque dix jours plus tard.

Mgr Langlois est nommé à l'évêché de Valleyfield le , succédant à Mgr Félix-Raymond-Marie Rouleau. Il était d'abord évêque auxiliaire et curé-fondateur de la paroisse du Sacré-Cœur de Québec.

Il fonde le journal Le Salaberry et crée dix-neuf paroisses. Il est perçu comme un candidat pour diriger l'archidiocèse de Québec. Langlois est l'ami du chanoine Lionel Groulx et de Mgr Delphis Neveu.

Il enseigna aussi au Grand Séminaire De Québec (GSDQ).

Mgr Langlois est un des premiers récipiendaires de la médaille Gloire de l'Escolle en 1952. Après quarante ans d'épiscopat, il meurt le à l'âge de 90 ans et est enterré à la cathédrale Sainte-Cécile.

Son successeur est Mgr Percival Caza. Les armoiries de la municipalité de Sainte-Claire sont inspirées de ses propres armoiries.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le pont Monseigneur-Langlois, reliant Salaberry-de-Valleyfield à Coteau-du-Lac, a été nommé en son honneur.

Le boulevard Monseigneur-Langlois fus nommé en son honneur.